Dépêches

Haïti-Justice : L’Opc applaudit la réintégration dans ses fonctions du greffier Christophe Lespérance


mardi 20 avril 2021

P-au-P, 20 avril 2021 [AlterPresse] --- L’Office de la protection du citoyen (Opc) salue la décision du titulaire de facto du Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), Rockefeller Vincent de réintégrer dans ses fonctions, le lundi 19 avril 2021, le greffier du tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets (nord-est de la capitale), Christophe Lespérance, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Cette mesure a été adoptée suite aux discussions que l’institution a engagées avec Rockefeller Vincent, dans le cadre de la demande des bons offices sollicités par différentes associations, le 24 mars 2021, se réjouit l’Opc.

Il en profite pour réitérer son appel relatif à la mise en place d’une cellule d’urgence en vue de faciliter le traitement des cas flagrants de détention arbitraire et illégale dans le souci du respect des garanties judiciaires.

Entre temps, les associations de magistrats ont finalement décidé d’observer une période de trêve à la grève générale lancée en date du 15 février, suite à la décision du titulaire de facto du Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), Rockefeller Vincent, de retourner sur sa mesure de mise en disponibilité sans solde, prise à l’encontre du greffier Christophe Lespérance.

Pour avoir participé, comme greffier, à une audience en habeas corpus, le mercredi 10 février 2021, autour d’un soi-disant coup d’État du 7 février 2021, Lespérance a été mis en disponibilité par le ministère de la justice, ont assimilé les associations de magistrats.

La grève des associations de magistrats a été également lancée pour réclamer le retrait de deux arrêtés présidentiels, dont l’un mettant à la retraite trois magistrats de la Cour de Cassation - Wendelle Coq Thélot Yvickel Dabrésil et Joseph Mécène Jean-Louis - et nommant irrégulièrement trois nouveaux magistrats à cette même Cour de Cassation.

Elles ont applaudi la décision des juges de la Cour de Cassation, réunis en assemblée générale en date du 14 Avril 2021, de ne pas recevoir la prestation de serment des magistrats irrégulièrement nommés à ladite Cour. [emb apr 20/04/2021 13 :15]