Dépêches

Criminalité : Des employés de l’Ofatma ont manifesté, le 13 avril 2021, contre les actes de kidnapping en Haïti


mardi 13 avril 2021

P-au-P, 13 avril 2021 [AlterPresse] --- Des employés de l’Office d’Assurance accidents, du travail, maladie et maternité (Ofatma) ont manifesté, le mardi 13 avril 2021, dans les rues de la capitale, Port-au-Prince, contre les actes de kidnapping en Haïti, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Avec des barricades, les protestataires ont bloqué la circulation sur la route de l’aéroport international de Port-au-Prince, en vue d’exiger la libération du directeur médical de l’Ofatma, le chirurgien orthopédiste Dr. André Valembrun, enlevé et séquestré depuis le samedi 10 avril 2021.

Au moins 12 personnes, dont deux Français, ont été enlevées le dimanche 11 avril 2021, dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince.

Dix personnes, dont 7 religieux, ont été kidnappées le dimanche 11 avril, à Croix-des-Bouquets (nord-est de la capitale), au moment où elles se rendaient à la cérémonie d’installation du prêtre Arnel Joseph à Ganthier.

L’archevêché catholique romain de Port-au-Prince demande à l’État de s’assurer que les personnes séquestrées soient le plus rapidement relâchées, sans versement de rançon.

L’archevêché catholique romain de Port-au-Prince critique l’indifférence flagrante des autorités publiques, vis-à-vis des actes de kidnapping et de violences, dont sont victimes de nombreuses personnes en Haïti.

Malgré un « état d’urgence sécuritaire », décrété dans certaines zones, les autorités étatiques n’ont posé, jusqu’à présent, aucune action sérieuse, pour arriver à établir véritablement un climat sécuritaire dans le pays, déplore le Secteur Santé haïtien (Sesah).

Le Sesah exige l’adoption de dispositions urgentes, pour obtenir la libération sans condition des personnes kidnappées, ces derniers jours. [emb rc apr 13/04/2021 15:20]