<

Criminalité : 142 cas de kidnapping enregistrés, de janvier à mars 2021, en Haïti, par le Cardh

P-au-P, 07 avril 2021 [AlterPresse] --- Le Centre d’analyse et de recherche en droits humains (Cardh) indique avoir recensé, de janvier à mars 2021, 142 cas de kidnapping en Haïti, dans un bulletin d’informations consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

25 cas de kidnapping ont été enregistrés pour le mois de mars 2021, contre 50 en février 2021 et 65 cas en janvier 2021, selon le décompte du Cardh.

En mars 2021, sur les 25 cas de kidnapping dénombrés, 5 filles ont été enlevées et deux personnes ont été assassinées.

Le nombre de cas d’enlèvements, pour le premier trimestre de 2021 (de janvier à mars 2021) est presque le triple de celui recensé pour le premier trimestre de l’année 2020 (de janvier mars 2020) quand 51 cas d’enlèvements ont été dénombrés dans le pays.

Les multiples dispositions, annoncées par le gouvernement de facto, pour combattre les actes de criminalité, dont le kidnapping, se révèlent complètement inefficaces.

Au lieu de résoudre le problème de l’insécurité, la Commission nationale de désarmement, de démantèlement et réinsertion (Cnddr), mise en place par l’exécutif, n’a fait que contribuer à une fédération de gangs armés, au service du pouvoir.

Le premier ministre de facto Joseph Jouthe déclare avoir lancé un groupe de travail autour de la stratégie nationale de désarmement, démantèlement, réinsertion et réduction de la violence communautaire, dans un tweet publié le 16 avril 2021.

Composé de plusieurs institutions, ce groupe devrait travailler en vue de répondre aux besoins actuels de sécurité, souligne Joseph Jouthe. [emb rc apr 07/04/2021 12:30]