Crise : American jewish world service alerte sur le risque d’une guerre civile, avec des élections dans le contexte de dégradation actuelle en Haïti

P-au-P, 18 mars 2021 [AlterPresse] --- American jewish world service (en Français, Service mondial des juifs américains) craint l’éclatement d’une guerre civile en Haïti, si des élections se réalisent dans le contexte de dégradation actuelle, dans une prise de position, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

« Haïti passera à un état de violence semblable à une guerre civile, si des élections ont lieu dans ce contexte (…), parce que le régime de Jovenel Moïse n’a aucune possibilité d’organiser une élection que les Haïtiennes et Haïtiens jugeront légitimes », prévient-il, à l’attention de l’administration américaine de Joseph Robinette (Joe) Biden.

Dans un tweet, posté le 17 mars 2021, l’assistante secrétaire d’État américaine pour l’hémisphère occidentale, Julie Chung, a appelé Jovenel Moïse à engager un dialogue avec les parties prenantes, pouvant mettre fin à la paralysie politique et à organiser des élections libres et justes en 2021.

L’instabilité politique et les luttes intestines paralysent la démocratie en Haïti, souligne la haute fonctionnaire du département d’État.

American jewish world service réclame la mise en place d’un gouvernement intérimaire pour organiser les élections, car les résultats d’éventuelles élections avec ce régime de facto seront vite rejetés par tous les autres acteurs de la société haïtienne, à l’exception des supporters du pouvoir en place.

« La question n’est pas de savoir si un gouvernement intérimaire peut ou doit organiser des élections. La question est de savoir combien de temps les Haïtiennes et Haïtiens doivent-ils endurer la violence du régime existant, et combien de vies seront encore perdues, avant qu’une véritable transition commence », insiste-t-il.

American jewish world service demande au secrétaire d’État américain (le chef du département d’État, c’est-à-dire du département chargé des Affaires étrangères), Antony Blinken, d’arrêter son support diplomatique à Jovenel Moïse, qui compte poursuivre un mandat inconstitutionnel jusqu’en février 2022.

American jewish world service appelle Antony Blinken à nommer un nouvel ambassadeur américain en Haïti, pour rétablir les relations et remodeler la mission, en mettant l’accent sur la démocratie, les droits humains et la responsabilité.

American jewish world service exhorte le gouvernement américain et la communauté internationale à suivre, de préférence, l’exemple de la société civile haïtienne, pour déterminer quand soutenir les élections en Haïti. [mj emb rc apr 18/03/2021 16:05]