Español English French Kwéyol

Haïti-Économie : Ensemble contre la corruption demande des explications sur la suspension du programme de vérification de la conformité des marchandises

P-au-P, 10 mars 2021 [AlterPresse] --- Le regroupement d’organisations de défense des droits humains Ensemble contre la corruption (Ecc) exige du Ministère de l’économie et des finances (Mef) de justifier les raisons de la suspension du programme de vérification de la conformité des marchandises, mis en œuvre par la société générale de surveillance, dans les douanes haïtiennes depuis l’année 2003, dans une note, en date du mardi 9 mars 2021, transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Ce programme constitue un mécanisme essentiel, dans la garantie de protection des intérêts, tant des importatrices et importateurs, des consommatrices et consommateurs, que des industrielles et industriels, dans la garantie de protection de l’environnement et de la lutte contre la fraude.

Des explications claires, susceptibles de faire la transparence et de justifier les causes, raisons et opportunités de la suspension dudit programme de vérification des marchandises, doivent être données, souhaite le regroupement Ensemble contre la corruption.

Dans un avis en date du 1er mars 2021, l’Administration générale des douanes (Agd) a annoncé la suspension du programme de vérification de la conformité des marchandises jusqu’à la signature d’un nouvel accord avec la Société générale de surveillance (Sgs).

Cette décision concerne les activités de vérification, qui se font à l’étranger, indique un autre avis explicatif de l’Agd, rendu public, le mercredi 3 mars 2021, suite aux multiples préoccupations, soulevées par le premier avis du 1er mars 2021.

Il s’agit du processus suivi, dans « des lieux de production, d’emmagasinage ou d’expédition des marchandises avant embarquement, qui a été suspendu jusqu’à nouvel ordre », rapporte le quotidien « Le Nouvelliste », dans un article publié le 4 mars 2021.

« La suspension de ce mécanisme entraîne l’absence de tout système de contrôle et ouvre la voie à des boulevards d’opérations douanières, effectuées sans vérification de l’intégrité des informations relatives à des marchandises, susceptibles d’impacter négativement les recettes douanières », soutient l’Ecc.

Ce programme de vérification des marchandises avait permis de dissuader des pratiques frauduleuses et d’actes de corruption ainsi que la transparence des opérations et recettes douanières, en préservant les intérêts de l’État, rappelle le regroupement Ensemble contre la corruption. [mj emb rc apr 10/03/2021 12:15]