Dépêches

Politique : Vives préoccupations du gouvernement des États-Unis d’Amérique face à la création de l’Ani et à la gouvernance par décrets en Haïti


mercredi 24 février 2021

P-au-P, 24 févr. 2021 [AlterPresse] --- Le gouvernement des États-Unis d’Amérique se déclare préoccupé par la création de nouvelles institutions étatiques, y compris l’Agence nationale d’intelligence (Ani), qui pourraient poser des risques supplémentaires pour les droits fondamentaux et la responsabilité en Haïti, dans un tweet consulté par l’Agence en ligne AlterPresse.

Les nouveaux dirigeants politiques étasuniens exhortent le gouvernement de facto en Haïti à mettre un terme à la période de gouvernance par décrets.

« Ce n’est que par un gouvernement stable, démocratique et pleinement représentatif, que la violence, la corruption et les violations des droits civils et humains peuvent être traitées de manière significative », soulignent-ils.

Depuis le dysfonctionnement du parlement haïtien, en janvier 2020, Jovenel Moïse n’a pas eu de cesse de publier des décrets anticonstitutionnels et illegaux, jugés liberticides par plusieurs secteurs vitaux en Haïti, comme celui concernant une police politique secrète dénommée Agence nationale d’intelligence (Ani) et un autre sur un renforcement de la sécurité publique.

Ces deux décrets sont contraires aux principes de la démocratie, de l’État de droit et des droits civils et politiques des citoyennes et citoyens, ont dénoncé différents organismes nationaux de droits humains ainsi que différentes organisations politiques, ainsi que le Core Group. [emb rc apr 24/12/2021 14:26]