Español English French Kwéyol

Politique : Il reste 100 jours à Jovenel Moïse pour laisser le pouvoir et éviter un chaos en Haïti, prévient le parti politique Fusion

P-au-P, 30 oct. 2020 [AlterPresse] --- A compter du vendredi 30 octobre 2020, il reste exactement 100 jours au président Jovenel Moïse pour laisser le pouvoir, et éviter un chaos en Haïti, met en garde le parti politique Fusion des socio-démocrates haïtiens (Fusion), dans une note dont a pris connaissance l’agence en AlterPresse.

Le 7 février 2021 marquera la fin du mandat de Jovenel Moïse, réitère la Fusion évoquant les articles 134-2 de la Constitution et 239 du décret du 2 mars 2015.

Cet avis serait partagé par tous les démocrates, toutes celles et tous ceux qui estiment que le pays ne pourrait pas sortir de l’instabilité politique chronique, en bafouant les règles du droit, souligne le parti politique Fusion.

Le parti politique Fusion des socio-démocrates haïtiens demande à Jovenel Moïse de prendre l’engagement solennel et formel, devant la nation et le monde entier, d’affirmer qu’il va quitter le pouvoir, sans discussion, le 7 février 2021, « s’il lui reste encore un peu de patriotisme et de bon sens politique ».

La transition reste la voie pour remettre Haïti sur les rails de la démocratie et créer les bonnes conditions pour une relance de l’économie nationale, considère le parti politique Fusion.

À l’initiative de plusieurs organisations politiques de l’opposition, plusieurs centaines de personnes ont gagné les rues notamment à Port-au-Prince, le samedi 17 octobre 2020, malgré des menaces d’affrontements, pour demander à Jovenel Moïse de quitter le pouvoir le 7 février 2021.

Violemment dispersée par des agents de la Police nationale d’Haïti (Pnh), la mobilisation du 17 octobre 2020 en Haïti a été soldée par plusieurs blessées par balles. [mj emb rc apr 30/10/2020 12:35]