Dépêches

Criminalité : Des dizaines de citoyennes et de citoyens dans les rues, de Carrefour, ce vendredi 23 octobre 2020, pour dénoncer les actes de kidnapping en Haïti


vendredi 23 octobre 2020

P-au-P, 23 oct. 2020 [AlterPresse] --- Plusieurs citoyennes et citoyens ont manifesté, le vendredi 23 octobre 2020, dans les rues de Carrefour (municipalité au sud de la capitale, Port-au-Prince), pour dénoncer les actes de kidnapping (enlèvement et séquestration de personnes) dans le pays, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Ils ont réclamé la libération de l’entrepreneur Wolf Hall, dit Wolfy, enlevé, le lundi 20 octobre 2020, à Port-au-Prince, par des bandits armés.

Les protestataires ont dressé des barricades, faites de pneus usagés enflammés, bloquant plusieurs rues à Carrefour.

Plus de vingt-quatre (24) heures après leur enlèvement, l’ancien attaquant de l’équipe nationale de football, Johnny Descollines, et ses amis, tous enlevés simultanément, dans la soirée du mercredi 21 octobre 2020, à Delmas 33, ont été libérés, vers 1:00 am locale (5:00 gmt), le vendredi 23 octobre 2020.

Depuis quelques temps, une recrudescence des actes de criminalité (différents types de banditisme, dont des actes de kidnapping) sont enregistrés, sur le territoire national, en particulier dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince.

Tout en encourageant la population à s’élever contre la recrudescence des actes criminels, le directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh), Pierre Espérance, exprime ses inquiétudes face à la multiplication des actes de criminalité.

Cette situation dramatique serait le résultat de la distribution d’armes à feu, effectuée par des autorités à des chefs de gangs, dénonce le Réseau national de défense de droits humains. [emb rc apr 23/10/2020 16:45]