Développement durable

Haïti-Droits humains : Atelier de clôture d’un projet de plaidoyer en faveur des enfants vulnérables, handicapés et en conflit avec la loi


jeudi 15 octobre 2020

P-au-P, 15 oct. 2020 [AlterPresse] --- Les responsables du projet « Accueillir pour réinsérer : Programme de renforcement de l’accueil et de l’intégration familiale et sociale des mineurs en Haïti », ont organisé, ce jeudi 15 octobre 2020, un atelier pour clôturer le dit projet, à Pétionville (à l’est de la capitale, Port-au-Prince), auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

L’atelier visait également à présenter les résultats atteints, partager la vision des parties prenantes, évaluer leur parcours et réfléchir sur l’après-projet, explique l’Italien Fabio Ricci, chef de projet, pour la Comunità impegno servizio volontariato (Cisv).

Ce projet, contribuant à la promotion et à la protection des enfants vulnérables, handicapés et en conflit avec la loi, entre autres, a duré 27 mois (juillet 2018 à octobre 2020 ».

Le projet avait une durée initiale de 24 mois, mais il y a eu une prolongation de 3 mois, à cause des retards causés par la crise sanitaire relative au Covid-19 (le nouveau coronavirus).

L’initiative a été supportée par un budget de 520,000.00 €, estimé à hauteur de 50 millions de gourdes haïtiennes.

À travers ce projet, les responsables entendaient « influencer les politiques sur les droits de l’enfance, accompagner et renforcer les capacités des actrices et acteurs, encourager la formation et l’insertion professionnelle des enfants », fait savoir Fabio Ricci.

L’Institut du bien-être social et de recherches (Ibesr) dit saluer les efforts de cette démarche, qui représente un « panel offert au renforcement de l’accueil et de l’intégration familiale et sociale des mineurs en Haïti ».

Cette action tient à apporter un nouveau regard sur les cas des enfants victimes ou qui sont en marge de la société, exprime, pour sa part, Peterson Cadet, représentant de l’Ibesr, qui prenait part à l’atelier.

Le mardi 13 octobre 2020, la Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) et le Groupe Médialternatif (Gm) ont clôturé, une série de débats, autour d’une campagne de sensibilisation intitulée Kòz timoun ak moun andikape, se zafè tout moun toujours dans le cadre de ce projet.

Le projet « Accueillir pour réinsérer » est exécuté par le consortium, comprenant Comunità impegno servizio volontariato (Cisv), Progettomondo Mlal, l’Albero della Vita, Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) et le Groupe Médialternatif (Gm), cofinancé par la Coopération italienne à travers l’Aics - Agenzia italiana per la cooperazione allo sviluppo (Agence italienne de coopération pour le développement). [mj emb rc apr 15/10/2020 15:11]