A travers Haiti

Haïti-Intempéries : Le Réseau frontalier Jeannot Succès appelle l’État à veiller à la construction des villes suivant les normes requises


mardi 25 août 2020

Anse-à-Pitres (Haïti), 25 août 2020 [AlterPresse] --- Le Réseau frontalier Jeannot Succès (Rfjs) exhorte l’État à prendre ses responsabilités, afin que les villes soient construites suivant les normes requises, au lendemain du passage, le dimanche 23 août 2020, de la tempête Laura sur Haïti.

« Des efforts devraient être faits, par les autorités concernées, pour soutenir et aider les victimes en cette période difficile », réclame le Rfjs, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’organisme de défense des droits des migrantes et migrants plaide en faveur des services de protection pour enfants à long terme, au regard des conventions internationales promouvant les droits des enfants.

Durant le passage de la tempête Laura, le 23 août 2020, les eaux, qui ont débordé, ont ravagé une bonne partie de la ville d’Anse-à-Pitres (Sud-Est) et emporté la barrière séparant la frontière haïtiano-dominicaine (vers Pedernales), provoquant l’effondrement de plusieurs murs, rapporte le Réseau frontalier Jeannot Succès.

Les inondations ont causé beaucoup de dégâts matériels à Anse-à-Pitres.

Dans le département du Sud-Est, un garçon de 8 ans est mort, après une chute d’arbre sur sa maison, dans la localité de Cachiman, au centre-ville d’Anse-à-Pitres.

Une femme est décédée à Lakwòk. Deux autres personnes ont trouvé la mort dans un camp de réfugiés à la frontière haïtiano- dominicaine et à Tèt Sous, toujours à Anse-à-Pitres, selon les témoignages recueillis par le Rfjs.

Le nouveau bilan partiel du passage de la tempête Laura sur Haïti, le dimanche 23 août 2020, fait état de 20 personnes mortes, 5 portées disparues, 4 blessées et 198 familles sinistrées. [emb rc apr 25/08/2020 12:35]

Crédit Photos : Réseau frontalier Jeannot Succès (Rfjs)