Haïti-Économie : Le gouvernement de Joseph Jouthe ressuscite le Conseil de modernisation des entreprises publiques

P-au-P, 20 août 2020 [AlterPresse] --- Le premier ministre de facto Joseph Jouthe a ressuscité le Conseil de modernisation des entreprises publiques (Cmep), soupçonné d’avoir privatisé plusieurs entreprises publiques (Minoterie, Ciment d’Haiti, etc.), en procédant, le mercredi 19 août 2020, à Port-au-Prince, à l’installation de nouveaux membres, au sein de cette institution, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

La nouvelle équipe dirigeante au Cmep est composé de Joseph Jouthe, président, et des membres Pierre-Louis Opont (ancien président du Conseil électoral provisoire / Cep de 2015), Ludmia Toussaint, Mosler Georges (ancien directeur exécutif du Cep de 2015) et Cécile Tamara Georges Decastro.

« Il va falloir nous dépasser et accepter les sacrifices, que requiert notre fonction de membre du Conseil de modernisation des entreprises publiques », exhorte le président du Cmep.

Il a aussi invité les autres membres à remplir leur mission, selon les prescriptions de la loi du 26 septembre 1996, et à assumer les responsabilités, que la loi leur confère.

Après 24 ans de création de cette structure, la société est presque unanime à admettre un échec du Conseil de modernisation des entreprises publiques, affirme Joseph Jouthe.

« Soyons dignes et méritants. Relevons ensemble et courageusement les défis du Cmep ».

Quelles entreprises publiques seront privatisées dans les mois à venir, selon le plan du régime tèt kale au pouvoir ?, s’interroge l’opinion publique en Haïti. [mj emb rc apr 20/08/2020 10:10]