Santé : Haïti doit continuer à être un modèle en matière de réponse au virus de Covid-19, souhaite l’Unité d’appui à la décentralisation sanitaire au Mspp

P-au-P, 17 août 2020 [AlterPresse] --- La république d’Haïti doit continuer à être un modèle en matière de réponse au virus de Covid-19 (le nouveau coronavirus), encourage le docteur Nathan Zéphirin, directeur de l’Unité d’appui à la décentralisation sanitaire au Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) et coordonnateur de la salle de crise de la Commission multisectorielle de gestion de la pandémie de Covid-19.

Il a fait cette déclaration après que l’Organisation mondiale de la santé (Oms) a souligné combien Haïti constituerait un exemple à suivre, dans le traitement domiciliaire de l’épidémie de Covid-19.

Aux côtés de la France et de la Mauritanie, Haïti est aujourd’hui placée parmi les pays qui représentent un exemple à suivre, pour le protocole global du traitement domiciliaire de l’épidémie de Covid-19, a fait savoir, selon un média, un cadre de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) au directeur sanitaire de l’Ouest (Dso), le Dr. Martial Bénêche.

Le modèle haïtien aurait donné des résultats, particulièrement dans le département de l’Ouest.

« Souvent en Haïti, nous avons tendance à critiquer et croire qu’il n’y a pas de techniciennes et techniciens, pouvant réaliser des actions valables et permettre au monde entier de prendre des exemples sur le pays », déclare Zéphirin.

En tant que membre de la coordination nationale dans la lutte contre le choléra pendant près de 10 ans, le Dr. Zéphirin rappelle qu’Haïti a été également présentée comme un modèle, en termes de réponses (réponses rapides) face au choléra, au niveau communautaire.

Ce modèle de réponses face au choléra a été présenté dans des universités en Afrique.

Comme pour le choléra, Haïti a une équipe qui travaille, afin d’être un modèle dans la réponse face à l’épidémie de Covid-19, a-t-il ajouté.

En Haïti, la prise en charge domiciliaire se fait par des équipes, comprenant des agentes et agents de santé cliniques, et des spécialistes de la santé publique en eau, assainissement et hygiène, qui sont envoyés dans les domiciles par le service de santé, en accord avec la patiente ou le patient concernés, rapporte la Direction sanitaire de l’Ouest (Dso) du Mspp.

Ces agentes et agents effectuent une évaluation clinique de base de la patiente ou du patient Covid-19, évaluent la situation de la maison, pour déterminer la faisabilité de l’isolement à domicile, informent la famille ou les membres du ménage sur l’épidémie de Covid-19.

Ils procèdent aussi au nettoyage et à la désinfection de la maison, fournissent un kit d’hygiène et de nettoyage à la famille, tout en informant les membres de la famille sur l’épidémie de Covid-19 et leur expliquant comment suivre les procédures d’isolement.

Les soins domiciliaires sont aussi considérés comme un outil clé dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Ils peuvent être envisagés pour une personne majeure ou un enfant atteints de Covid-19, ou suspectés, en cas d’indisponibilité de lits d’hôpitaux.

Les pays, qui négligeraient les soins domiciliaires, enregistreraient une augmentation accélérée du nombre de cas de Covid-19. [mj emb rc apr 17/08/2020 16:15]