Perspectives

Éducation : Cérémonie d’investiture, ce vendredi 14 août 2020, du nouveau Conseil exécutif de l’Université d’État d’Haïti


vendredi 14 août 2020

P-au-P, 14 août 2020 [AlterPresse] --- Le nouveau Conseil exécutif de l’Université d’État d’Haïti (Ueh), issu des élections réalisées le 5 juillet 2020, a été investi dans ses fonctions, ce vendredi 14 août 2020, à Pétionville (à l’est de la capitale, Port-au-Prince), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Ce nouveau Conseil exécutif de l’Ueh, élu pour 4 ans, est composé des professeurs Fritz Deshommes, recteur, Jean Poincy, vice-recteur aux affaires académiques, et Jacques Blaise, vice-recteur à la recherche.

« L’Université d’État d’Haïti est mûre pour franchir une autre étape dans son existence », déclare le recteur Fritz Deshommes, dans un discours de circonstance.

Les États généraux avaient mobilisé toutes les entités, à Port-au-Prince et dans les villes de province, pour discuter sur la situation de l’Ueh et déterminer la voie à suivre. Ce sera la véritable boussole du nouveau Conseil exécutif de l’Ueh, fait savoir Deshommes.

L’un des premiers chantiers envisagés consisterait à travailler sur l’avant-projet de la loi organique, qui sera le principal outil pour établir les réformes à l’Université d’État d’Haïti.

Le nouveau Conseil exécutif de l’Ueh compte relancer le travail de la commission thématique, lancée au mois d’août 2019, impliquant les commissions académiques et de recherche, sur le plan de développement, sur la loi organique, sur les conditions de vie et du travail, de suivis, annonce le recteur.

Le nouveau Conseil exécutif de l’Ueh entend mettre en œuvre, sans tarder, une opération de restructuration et de régénération de l’école de droit, afin que l’Ueh soit présentée partout comme un symbole de qualité, d’excellence académique.

Le recteur de l’Ueh a salué, en ce sens, la création officielle de l’Association des professeurs de l’Université d’État d’Haïti, qui vient d’élire son comité exécutif avec plusieurs comités thématiques.

« C’est un grand pas dans la restructuration de l’Ueh ».

Dans l’intervalle, le recteur Fritz Deshommes demande aux différentes actrices et aux différents acteurs, notamment l’État, les partenaires internationaux, les anciennes étudiantes et anciens étudiants, le secteur privé, de contribuer aux besoins de l’Université d’État d’Haïti.

Accorder à toutes les étudiantes et à tous les étudiants la possibilité de faire un stage pratique dans l’administration publique et leur offrir une assurance de santé sont parmi les souhaits exprimés.

Deshommes souligne également l’importance de motiver davantage les enseignantes et enseignats, de réduire leur niveau de stress et de préoccupation, en leur donnant un salaire digne, pour qu’elles et pour qu’ils puissent pouvoir continuer à préparer l’avenir du pays.

Jusqu’ici, l’Université d’État d’Haïti reste la rare institution de l’État, où les dirigeantes et dirigeants, comme le recteur, le vice-recteur, les doyens et vice-doyens, les directeurs et les assistants directeurs des facultés, entre autres, n’ont ni véhicules de fonction, ni véhicules de services, pour accomplir leurs tâches correctement.

La majorité de ces fonctionnaires ne reçoivent pas de cartes de débit. Celles et ceux, qui en bénéficient, reçoivent des montants dérisoires. La plupart d’entre eux décident de ne pas toucher leurs indemnités pour pouvoir faire fonctionner l’Ueh.

Le nouveau Conseil exécutif de l’Université d’État d’Haïti réclame des avantages sociaux pour améliorer la vie de ces fonctionnaires et leur permettre de pouvoir s’acheter une maison, d’avoir de l’assurance-santé pour eux et leurs familles.

Le nouveau Conseil exécutif plaide également en faveur de meilleures conditions de travail, pour le personnel administratif de l’Ueh.

Une rencontre est déjà fixée, pour la semaine prochaine, afin de réfléchir sur les problèmes auxquels est confrontée l’Université d’État d’Haïti, informe le premier ministre de facto, Joseph Jouthe, dans une courte déclaration, en marge de la cérémonie d’investiture du nouveau Conseil exécutif de l’Ueh.

Outre Joseph Jouthe, ont assisté, à la cérémonie d’investiture, ce vendredi 14 août 2020, du nouveau Conseil exécutif de l’Ueh, le titulaire de facto du Ministère de la culture et de la communication (Mcc), Pradel Henriquez, le protecteur de la citoyenne et du citoyen, Renan Hédouville, des représentants de la Conférence des recteurs, présidents d’Universités et dirigeants d’institutions d’enseignement supérieur haïtiennes (Corpuha), de la police, du secteur privé, de la communauté internationale, entre autres. [mj emb rc apr 14/08/2020 15:40]