Dépêches

Justice : Le Collectif Défenseurs Plus demande de satisfaire les revendications des greffières et greffiers, en grève depuis le 28 juillet 2020 en Haïti


vendredi 14 août 2020

P-au-P, 14 août 2020 [AlterPresse] --- Le Collectif Défenseurs Plus exhorte le Ministre de la justice et de la sécurité publique (Mjsp) à donner suite aux revendications des greffières et greffiers, en grève depuis le mardi 28 juillet 2020, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’organisme de défense de droits humains encourage également les protestataires, à créer, de leur côté, une cellule d’urgence pour les affaires sommaires, afin d’éviter la surpopulation carcérale dans le pays.

L’État a l’obligation de garantir de bonnes conditions de travail au personnel de l’appareil judiciaire, afin qu’il puisse exécuter son travail sans difficulté, rappelle le Collectif Défenseurs Plus, plaidant pour une sortie de crise devant garantir le droit des justiciables.

« Cette situation chaotique » de l’appareil judiciaire haïtien « est la résultante de la corruption, du non-respect des lois établies et de l’ingérence grossière des pouvoirs politiques dans le domaine réservé à la justice »

Le Collectif Défenseurs Plus s’élève contre les mauvais traitements, dont sont victimes les personnels de l’appareil judiciaire dans leurs fonctions, notamment, les greffières et greffiers des cours et tribunaux de la république.

Il invite à prendre en considération les conditions de travail des greffières et greffiers, vu leur importance dans l’exécution des actes judiciaires.

Par ailleurs, l’Association professionnelle des magistrats (Apm) dit également soutenir la grève des greffières et greffiers, tout en déplorant le non-respect, par le ministère de la justice, des clauses de l’accord du 3 novembre 2017. [emb rc apr 14/08/2020 15:45]