Dépêches

Politique : L’Opc clôture un forum dit multisectoriel sur la réforme de la Constitution en Haïti


jeudi 13 août 2020

P-au-P, 13 août 2020 [AlterPresse] --- L’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc) a clôturé, le jeudi 13 août 2020, un forum dit multisectoriel autour du thème « Réforme constitutionnelle et régime politique en Haïti ».

Ayant débuté le 12 août 2020, ce forum entendait appréhender le maximum de points de vue, de commentaires et d’analyses sur la réforme constitutionnelle, a indiqué le protecteur de la citoyenne et du citoyen, Renan Hédouville, dans une interview accordée à l’agence en ligne AlterPresse, en marge de l’événement.

En ce qui concerne la réforme constitutionnelle, il faut tenir compte des principes de droits humains, dont le principe de la non-discrimination, la protection des femmes et des enfants, de l’égalité de genre et des acquis démocratiques, comme l’alternance démocratique, le pluralisme politique, quel que soit le cas de figure, estime l’Opc.

La Constitution haïtienne constituerait une « Constitution de crise », qu’il faudrait changer pour avoir la stabilité, la paix, le changement social, politique, économique et culturel dans le pays, estime, pour sa part, le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, Me. Monferrier Dorval.

« C’est le point de départ de tout changement et cela doit se faire en dehors du parlement ». Ce changement doit se faire avant les élections, « La Constitution d’abord, les élections ensuite », a déclaré Monferrier Dorval.

Ce forum visait aussi, selon l’Opc, à encourager un débat constructif, réunissant des représentantes et représentants de différents secteurs, afin de favoriser un environnement pacifique, pouvant ouvrir la voie à la stabilité politique.

L’activité a réuni des professeurs, des recteurs, des étudiants de différentes universités ainsi que des représentantes et représentants d’associations de magistrats, des ministres en fonction, d’anciens ministres.

Un document de synthèse, produit à partir des réflexions et recommandations formulées lors du forum, devrait être soumis aux plus hautes autorités du pays, notamment le président de la république, le premier ministre et le reste du sénat. [mj emb rc apr 13/08/2020 15:33]