Haïti-Santé/Covid-19 : Rendre disponibles les logistiques nécessaires dans les centres hospitaliers, préconise Combite pour la paix et le développement

P-au-P, 05 août 2020 [AlterPresse] --- L’organisation Combite pour la paix et le développement (Cpd) exhorte les autorités sanitaires à rendre disponibles les logistiques nécessaires dans les centres hospitaliers, dans ce contexte de pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus).

Des centres hospitaliers n’ont pas la logistique nécessaire pour réaliser une prise en charge efficace des patientes et patients, pendant la période de propagation du nouveau coronavirus en Haïti, déplore l’organisation Combite pour la paix et le développement, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

L’organisation Cpd critique les conditions de fonctionnement des centres hospitaliers, tout en invitant les autorités étatiques à les doter de matériels nécessaires pour la prise en charge des patientes et patients.

Contrairement aux déclarations officielles, le système hospitalier haïtien a été largement négligé dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire, due au Covid-19.

Ce constat a été fait par l’organisation Cpd, après avoir entrepris des activités de monitoring au sein de plusieurs centres hospitaliers dans le département de l’Ouest et de l’Artibonite.

« La politique de santé et le plan stratégique sont, certes, des documents de choix. Toutefois, ils ne permettent pas de cerner la complexité de la problématique de la jouissance effective du droit à la santé. Les observations de nos moniteurs permettent d’attester ce fait ».

L’hôpital (public) universitaire de la paix, situé à Delmas 33, la maternité (publique) Esaie Jeanty, l’hôpital communautaire Nicolas Armand, sis dans la commune de l’Arcahaie, le service de santé premier Echelon (Sspe), l’hôpital (public) Saint-Nicolas de Saint-Marc et le centre de santé de Cabaret, sont les différentes institutions sanitaires, qui ont été visitées par les moniteurs de Combite pour la paix et le développement, dans le cadre de leur évaluation.

Ces structures n’ont aucune logistique nécessaire, pouvant leur permettre de prendre en charge des patientes et patients atteints du nouveau coronavirus, durant ces quatre derniers mois (avril, mai juin, juillet 2020).

Parmi les anomalies constatées, l’organisation Cpd mentionne des problèmes d’électricité, sans compter le fonctionnement non-conforme à la standardisation, en matière d’équipement pour le personnel soignant, en période de pandémie d’une telle envergure.

En mettant l’emphase sur les textes de lois, relatifs au droit à la santé de tout un chacun, l’organisation Combite pour la paix et le développement demande aux dirigeants haïtiens de prendre en considération l’état déplorable du système sanitaire haïtien.

7, 532 cas d’infection au Covid-19, dont 171 personnes décédées ont été enregistrés, à la date du mardi 4 août 2020, en Haïti, indique un avis du Ministère de la santé publique et de la population (Mspp). [dj emb rc apr 05/08/2020 13:55]