Développement durable

Social : Appel à la solidarité contre les actes d’exploitation et de répression des travailleuses et travailleurs en Haïti


lundi 3 août 2020

P-au-P, 03 août 2020 [AlterPresse] --- Une quinzaine d’organisations populaires et syndicales appellent à la solidarité en faveur des travailleuses et travailleurs en Haïti, notamment des ouvrières et ouvriers dans la sous-traitance, qui subissent toutes formes d’exploitation et de répression [1].

En cette période de pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus), les travailleuses et travailleurs en Haïti sont victimes, non seulement de terribles conditions de travail et de santé, mais aussi de massacres dans les quartiers populaires, dénoncent ces organisations, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La part du budget public national, alloué à la santé, est passée de 16.6% en 2004 à 4.4% en 2017, rappellent ces organisations populaires et syndicales.

A la fin de juillet 2020, les autorités entament à peine une politique de dé-confinement, alors qu’elles ne détiennent pas les chiffres exacts sur la réalité de la maladie de Covid-19 sur le territoire national, déplorent ces organisations populaires et syndicales, qui fustigent l’incurie gouvernementale face à l’épidémie du nouveau coronavirus.

Elles élèvent aussi la voix contre les attaques de gens d’affaires sur la population, particulièrement l’exploitation ouvrière, les harcèlements sexuels et la répression antisyndicale.

Le mercredi 17 juin 2020, des attaques ont été perpétrées, à l’instigation d’hommes d’affaires contre la ferme-école Délicia Jean de la Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) à Saint-Michel de l’Attalaye, dans le département de l’Artibonite.

Ces organisations populaires et syndicales souhaitent de meilleures conditions sociales pour les travailleuses et travailleurs, ainsi qu’une augmentation salariale pertinente, dans un contexte où la dépréciation de la gourde ne fait que s’accélérer (environ 120.00 gourdes aujourd’hui pour un dollar américain).

Un forum virtuel en solidarité avec les travailleuses et travailleurs, globalement avec le peuple haïtien, est annoncé pour les samedi 22 et dimanche 23 août 2020. [mj emb rc apr 03/08/2020 15:00]

[1Les organisations, signataires de cet appel à la solidarité, en faveur des travailleuses et travailleurs, sont, entre autres, le Mouvement de liberté et d’égalité de tous les Haïtiens pour la fraternité (Moleghaf), la Centrale nationale des ouvrières et ouvriers haïtiens (Cnoha), l’organisation Respect des ouvrières et ouvriers haïtiens de la manufacture (Roham), le Syndicat pour la rénovation des ouvrières et ouvriers haïtiens (Srodh) le Mouvman peyizan Nip (Mpn), l’Organisation des jeunes révolutionnaires des Nippes (Ojrn), le Kolektif etidyan pwogresis ayisyen (Koepa), l’organisation Aide, coopération et développement mutuel (Acodem), la Coordination pour la relance de la pêche de Dame Marie (Corepedam), l’Associattion professionnelle des pêcheurs de Rousselin (Appr), le regroupement Konbit òganizasyon politik popilè ak sendikal (Konbit), l’Association des agents de sécurité professionnels (Aasp)...