Dépêches

Haïti-Criminalité : Situation de tensions, ce mardi 7 juillet 2020, dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince


mardi 7 juillet 2020

P-au-P, 07 juill. 2020 [AlterPresse] --- Une situation de tensions, de panique et de stress a régné, durant la journée du mardi 7 juillet 2020, dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, notamment à Martissant, Portail Léogane (périphérie sud), Delmas 2 (centre-ville) et Carrefour Vincent (périphérie nord, non loin de la grande agglomération populaire de Cite Soleil), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Des rafales d’armes automatiques ont été entendues en divers endroits, comme au Boulevard Harry Truman communément appelé Bicentenaire, où des pneus usagés enflammés ont été également dressés par des groupes de gangs armés.

A Portail Léogane et dans les zones environnantes, des groupes lourdement armés, accompagnés de riverains et ayant à leur tête un chef de gang dénommé Izo, ont également défilé, en tirant en l’air sur tout le parcours.

Des propos hostiles ont été également scandés contre le président Jovenel Moïse, dénonçant ses manœuvres pour les rouler dans la farine.

Il s’agirait d’une démonstration de force, exprimée par ces gangs armés, comme un message d’avertissement à l’endroit du régime politique tèt kale au pouvoir, selon des témoignages.

Contrairement au lundi 29 juin et au lundi 6 juillet 2020, quand les autorités politiques et policières ont déployé plusieurs unités, y compris des blindés, pour réprimer violemment les rassemblements de dizaines de personnes contre la criminalité, l’impunité et la corruption, mais en faveur de la vie pour toutes et tous, la Police nationale d’Haïti (Pnh) a brillé par son absence, ce mardi 7 juillet 2020, lors de la démonstration de force des gangs armés, dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince. [emb rc apr 07/07/2020 16:55]