Développement durable

Haïti-Droits humains : L’Action internationale pour les droits humains appelle l’administration Moïse/Jouthe au respect du droit à l’alimentation


mardi 30 juin 2020

P-au-P, 30 juin 2020 [AlterPresse] --- L’Action internationale pour les droits humains (Aidh) invite l’administration Moïse/Jouthe à respecter le droit à l’alimentation de la population haïtienne.

L’organisation signale des cas de malnutrition aiguë dans plusieurs départements géographiques, occasionnant même le décès de plusieurs personnes, dans un communiqué dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

L’Aidh se dit profondément préoccupée par le non respect du droit à l’alimentation et à la nourriture des citoyennes et citoyens haïtiens, totalement foulé au pied.

« La majorité de la population est incapable de se nourrir. Les prix des produits de première nécessité ont subi une augmentation vertigineuse ».

L’État haïtien a pour obligation de respecter le droit à l’alimentation, en n’entravant pas les efforts des individus de se la procurer ainsi que de protéger ses citoyennes et citoyens de la violation de leurs droits par des tiers, rappelle-t-elle.

« L’État reconnaît le droit de toute citoyenne / de tout citoyen à un logement décent, à l’éducation, à l’alimentation et à la sécurité sociale », stipule l’article 22 de la la Constitution haïtienne de 1987.

Le gouvernement est donc appelé à prendre « des mesures, visant à encourager le commerce et maintenir les prix des denrées alimentaires à des niveaux abordables, en abaissant les taxes sur la valeur ajoutée des produits alimentaires et en promulguant des lois interdisant les monopoles ». [emb rc apr 30/06/2020 15:10]