A travers Haiti

Santé : La population de Boucassin 2 (Cabaret) moins inquiète face au Covid-19


lundi 29 juin 2020

Cabaret (Haïti), 29 juin 2020 [AlterPresse] --- La population de la section communale de Boucassin 2, dans la commune de Cabaret ( plus de 27 km au nord de la capitale, Port-au-Prince), semble devenir de moins en moins inquiète, vu le peu de dégâts provoqués par la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus), en Haïti, fait savoir André Paul, président de la Fédération nationale des Conseils d’administration de sections communales d’Haïti (Fenacah), également coordonnateur du Conseil d’administration et de l’assemblée de la section communale (Casec) de la deuxième section de Cabaret, .

« Au départ, les gens étaient inquiets, particulièrement les personnes âgées. Mais, pour le moment, ils commencent à reprendre confiance, car le virus fait moins de dégâts, particulièrement à Cabaret (…) », explique le président de la Fenacah, qui intervenait, ce lundi 29 juin 2020, à l’émission FwoteLide sur AlterRadio 106.1 Fm.

Toutefois, la Fenacah conseille aux personnes de continuer à respecter les mesures de protection contre la maladie.

Des campagnes de sensibilisation ont été menées, avec des jeunes, dans les marchés publics.

5 mille masques, offerts par le bureau du premier ministre, ont été distribués dans les marchés publics.

Certaines personnes ont, tout de mȇme, refusé de recevoir les masques de protection, soulignant, entre autres, qu’elles ne pourraient attraper la maladie.

Pour se faire soigner, les habitantes et habitants dans la section communale de Boucassin 2, à Cabaret, recourent aux feuilles (aux plantes médicinales).

Il existe un seul centre de santé à Cabaret pour toute la communauté. Mais, il n’y a pas eu de préparation, au niveau de ce centre, pour prendre en charge les malades de Covid-19.

Une session de formation, à l’intention de jeunes, initiée par le Ministère de la santé publique et de (Mspp), pour la sensibilisation dans les communautés, est en cours en ce moment, informe la Fenacah.

La Fédération nationale des Conseils d’administration de sections communales d’Haïti invite le pouvoir central, les Organisations non gouvernementales (Ong) et les bailleurs de fonds à contribuer à résoudre les problèmes de faim, auxquels sont confrontées les communautés. [mj emb rc apr 29/06/2020 16:40]