Développement durable

Environnement : Une gestion efficace des ressources naturelles d’Haïti, souhaite le ministère de l’environnement...

sans mentionner les dispositions institutionnelles prises
jeudi 18 juin 2020

P-au-P, 18 juin 2020 [AlterPresse] --- Le titulaire du Ministère de l’environnement (Mde), Abner Septembre, appelle à « des actions concrètes, concertées et orientées vers une gestion efficace des ressources naturelles, en tenant compte des facteurs liés aux changements climatiques ».

Abner Septembre a lancé cet appel, à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse, le 17 juin 2020, lors d’une intervention par vidéo-conférence, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Sans préciser les voies et moyens, ni les dispositions institutionnelles prises pour y aboutir, Septembre a insisté sur la nécessité de diminuer les pressions sur les ressources ligneuses, « en changeant nos modes de production et de consommation ».

« Nous avons toutes et tous la responsabilité de protéger ces ressources, en modifiant simplement notre mode de vie, pour renforcer la résilience des communautés, maintenir la fourniture durable de services écosystémiques et atténuer les répercussions de la crise de la Covid-19 sur la pauvreté mondiale et l’insécurité alimentaire en Haïti ».

Pour sa part, le représentant, depuis octobre 2019, de la branche en Haïti de l’Organisation des Nations unies de l’alimentation et l’agriculture (Fao), l’Espagnol José Luis Fernandez, a renouvelé l’engagement de l’agence onusienne d’appuyer le Ministère de l’environnement dans sa lutte.

Ce combat vise à améliorer les systèmes productifs et agroforestiers, grâce aux techniques d’agroforesterie et d’agriculture de conservation, afin d’aider les communautés rurales à renforcer leur résilience face aux crises alimentaires et catastrophes naturelles.

La Fao entend « accompagner le gouvernement haïtien dans la recherche de solutions viables et durables, permettant une gestion optimale des ressources naturelles ».

« Les arbres et les forêts sont vitaux pour le pays dans son ensemble, et les communautés rurales en particulier. Ces dernières sont les plus exposées aux chocs climatiques et désastres naturels ».

« Aliments. Fourrage. Fibres » était le thème, le 17 juin 2020, de la journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse. [emb rc apr 18/06/2020 16:00]