Documents

Haïti : L’Association professionnelle d’écoles privées dénonce l’assassinat de l’éducatrice Farah-Martine Lhérisson et de son époux


jeudi 18 juin 2020

Communiqué de l’Apep-Fev en date du 17 juin 2017

Soumis à AlterPresse

L’Association professionnelle d’écoles privées, Apep-Fev a appris avec consternation et une profonde indignation le lâche assassinat de l’éducatrice Farah-Martine Lhérisson et de son époux, l’ingénieur Lavoisier Lamothe.

L’Apep-Fev dénonce avec véhémence ce double crime qui touche la communauté éducative, la famille haïtienne en général et le futur de centaines d’écoliers.

La communauté éducative qui est durement affectée depuis septembre vient de perdre une de ses personnalités les plus dévouées à la cause de l’éducation.

L’Apep-Fev déplore ces pertes douloureuses en vies humaines et prie les enfants de Farah-Martine, sa famille, ses élèves, son staff à Saint Léonard, ses amis de recevoir l’expression de nos sincères sympathies.

A la communauté éducative dans son ensemble, si durement touchée, l’APEP-Fev lui dit : « Courage pour continuer le combat malgré les vicissitudes du moment. Gardons foi en l’avenir et tels des soldats engagés dans la défense de la Patrie, formons les citoyens de demain afin qu’ils aient plus que nous, le courage de forger une société juste et de défendre leurs droits pour bâtir une Haïti unifiée et prospère pour tous.

En signe de solidarité, l’APEP-Fev invite la communauté éducative à déposer une fleur, un mot devant l’école Saint Léonard, ce vendredi matin, pour souligner l’action de Farah-Martine à faire avancer la cause de l’éducation.

Marie Marguerite B. Clérié
Présidente de l’Apep-Fev

Roody Edmé
Vice-Président de l’APEP-FEV