Español English French Kwéyol

Haïti-Santé/Covid-19 : L’Imed recommande des tests de dépistage massif pour épargner notamment les mineurs au Cermicol

P-au-P, 10 juin 2020 [AlterPresse] --- L’Institut mobile d’éducation démocratique (Imed) exhorte l’État, notamment les institutions publiques, à permettre à toutes les personnes de bénéficier d’un test de dépistage, surtout les enfants détenus au Centre de réinsertion des mineurs en conflit avec la loi (Cermicol).

« Les mineurs au Cermicol ne sont pas infectés. Mais, ils craignent d’être contaminés par une autre personne, qui fréquente le centre », déclare la directrice exécutive de l’Imed, Kettly Julien, qui intervenait, ce mercredi 10 juin 2020, à l’émission FwoteLide sur AlterRadio 106.1 Fm.

Au Cermicol, les cours se poursuivent, bien que par petits groupes, informe l’Imed.

Par rapport au contexte, les parents ont été interdits d’apporter à manger aux mineurs détenus, pour éviter de les contaminer, via les ustensiles qu’ils transportent.

Même si l’État prend en charge l’alimentation des mineurs au Cermicol, l’Imed exprime, toutefois, ses inquiétudes par rapport au maintien de cette mesure.

Le problème de l’alimentation continue d’affecter les prisonniers dans d’autres centres de détention, notamment à Petit-Goâve (département de l’Ouest, à 68 km au sud de Port-au-Prince), où des prisonniers ne mangeraient pas à leur faim, depuis près de deux semaines.

Dans les prisons, il n’y a pas d’eau disponible. De plus, les policiers nationaux n’ont pas de moyens pour se protéger, rapporte l’Imed.

Si les actions de sensibilisation étaient faites avant la propagation du virus de Covid-19, il y aurait eu moins de policiers infectés.

Une séance de formation a été effectuée, pendant une semaine, à l’intention du personnel civil, des policiers du Centre de réinsertion des mineurs en conflit avec la loi ainsi que des enfants en détention, pour qu’ils apprennent à bien se laver les mains et se protéger contre la maladie, informe l’Institut mobile d’éducation démocratique.

47 mineurs du Cermicol ont pu bénéficier de cette séance de formation.

Des kits alimentaires et de l’eau, à travers des camions citernes, ont été fournis au personnel et aux mineurs détenus au Cermicol. [mj emb rc apr 10/06/2020 18:40]