Environnement : Alerte de Konbit ayisyen pou lojman altènatif sur les éventuels risques de dilapidation des fonds de l’État, durant la saison cyclonique 2020 en Haïti

P-au-P, 03 juin 2020 [AlterPresse] --- L’organisation Konbit ayisyen pou lojman altènatif (Kayla) craint d’éventuels gaspillages des fonds publics et de l’aide internationale, dans la gestion de la saison cyclonique, qui s’étend du lundi 1er au lundi 30 novembre 2020, exprime-t-elle dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Environ 21 ouragans, dont 3 à 5 majeurs, sont attendus dans la région des Caraïbes et une partie de l’Amérique latine, durant la période cyclonique 2020.

Tout en plaidant en faveur d’une bonne gestion de la période cyclonique 2020, Kayla met en garde contre toute tentative de détournements des fonds par le régime politique tèt kale en place.

« Tout le monde sait que ce gouvernement capitaliste profite toujours des catastrophes naturelles pour empocher de l’argent ».

Dans cette période cyclonique, qui risque d’aggraver la situation amplement critique du pays, Kayla réitère ses préoccupations concernant les problèmes d’insécurité publique, auxquels fait face la république d’Haïti.

En pleine crise de Covid-19 (le nouveau coronavirus), depuis le jeudi 19 mars 2020, le gouvernement du Parti haïtien tèt kale (Phtk) mène sa campagne électorale, en mobilisant les fonds de l’État et ceux provenant de l’aide internationale, souligne Kayla.

Konbit ayisyen pou lojman altènatif attire l’attention sur les vieux panneaux publicitaires métalliques (Billboard), les pylônes électriques de haute tension, qui risquent de tomber sur les passantes et passants dans les rues, en cas de fortes intempéries, accompagnées de vents violents soufflant sur le territoire national.

Ces pylônes électriques, placés au-dessus de la tête des gens et à proximité des maisons, menacent la vie de la population, sans oublier les égouts à ciel ouvert dans les rues qui représentent également des dangers potentiels.

Kayla invite la population à se mobiliser, pour contraindre le gouvernement à prendre les mesures de préventions nécessaires, en vue d’éviter les graves conséquences, que pourrait avoir la saison cyclonique 2020 sur les citoyennes et citoyens sur le territoire national, en Haïti. [dj emb rc apr 03/06/2020 11:55]