Développement durable

22 mai, journée internationale de la biodiversité

Environnement/Covid-19 : Des organisations écologiques nationales appellent le gouvernement à déclarer l’état d’urgence écologique en Haïti


vendredi 22 mai 2020

P-au-P, 22 mai 2020 [AlterPresse] --- A l’occasion de la journée internationale de la biodiversité, ce vendredi 22 mai 2020, des organisations écologiques haïtiennes [1] appellent le gouvernement de facto à déclarer l’état d’urgence écologique en Haïti.

« Dans la même veine, la biodiversité marine est très affectée par la destruction des mangroves et la pollution au niveau des côtes. Dans certaines régions du pays, des tortues de mer, des lamantins font l’objet de la surpêche. Toutes les aires protégées du pays ne sont plus sous le contrôle des autorités étatiques et font l’objet l’exploitation », déplorent ces organisations, dans un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Cette date du 22 mai 2020 marque le 27e anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention sur la diversité biologique.

« Le déséquilibre écologique, observé en Haïti, menace sérieusement l’avenir de l’être haïtien et nous expose aux diverses pandémies. Or, la destruction des écosystèmes facilite le contact direct entre l’homme et les virus souvent mortels, comme la Covid-19, en pleine propagation actuellement. Elle entraîne aussi la réduction des services écosystémiques ».

Si rien n’est fait, pour la sauvegarde des écosystèmes, il n’y aura plus de forêts en 2036, en Haïti, préviennent ces organisations.

La journée internationale de la biodiversité est célébrée, cette année 2020, sous le thème « nos solutions sont dans la nature ».

Ce thème met l’accent sur « l’espoir, la solidarité et la nécessité de travailler ensemble, à tous les niveaux, pour construire un avenir et une vie en harmonie avec la nature », estiment ces organisations écologiques haïtiennes. [emb rc apr 22/05/2020 16:25]

[1Parmi ces organisations, figurent le Mouvement d’appui pour le développement des collectivités territoriales haïtiennes (Madecth), Écovert-Haïti, l’Agence de promotion pour le développement intégré (Aprodi), le Mouvement d’appui à la paysannerie (Map), l’Association zantray pour le développement national (Azadn), l’Asosyasyon peyizan kwochi (Aspek).