Haïti/Covid-19 : Nécessité d’assainir Martissant

P-au-P, 07 mai 2020 [AlterPresse] --- Le Conseil d’administration de la section communale (Casec) de Martissant (dans la périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince) appelle l’É tat à assainir le quartier, dans ce contexte de Covid-19 (le nouveau coronavirus).

La population de Martissant vit au milieu des immondices et près des ravines, qui dégagent des odeurs nauséabondes. Il n’y a pas de routes, ni d’eau potable disponible, se plaint Althony Pierre, du Casec de Martissant, qui intervenait, ce jeudi 7 mai 2020, à l’émission FwoteLide sur AlterRadio 106.1 Fm.

Le membre du Casec en profite pour lancer un SOS aux responsables du Service national de gestion des résidus solides (Sngrs), pour qu’ils puissent venir assainir, de toute urgence, le quartier de Martissant.

Entre-temps, des messages de sensibilisation sont véhiculés, pour porter la population de la 3e section communale de Port-au-Prince, à la vigilance contre la propagation du virus de Covid-19, informe le Casec.

« La faim constitue aussi un problème très important. Les parents n’ont rien pour survivre », fait-il savoir, demandant à l’État central de venir beaucoup plus en aide aux familles vulnérables de Martissant, dans ce contexte de Covid-19.

Les perturbations, au niveau de la circulation automobile, ont persisté, ce jeudi 5 mai 2020, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, notamment à Martissant.

Ces perturbations continuelles, au niveau de la circulation, sont surtout provoquées par des pluies diluviennes, qui se sont abattues sur Port-au-Prince et ses environs, depuis le dimanche 3 mai 2020.

Des mares de boue, des flaques d’eau et des tonnes de détritus encombrent encore diverses rues de Martissant, bloquant même le passage sur les trottoirs. [mj emb rc apr 07/05/2020 18:45]