Español English French Kwéyol

Haïti/Covid-19 : Nécessité d’éduquer la population sur le port du cache-nez pour la protection individuelle et collective

P-au-P, 05 mai 2020 [AlterPresse] --- Il y a une nécessité d’éduquer la population sur le port du cache-nez pour la protection individuelle et collective, afin d’éviter la propagation du virus de Covid-19 (le nouveau coronavirus), recommande l’épidémiologiste Matendrick Adolphe, qui intervenait, ce mardi 5 mai 2020, à l’émission FwoteLide sur AlterRadio 106.1 Fm, dans le cadre d’une série d’émissions spéciales sur la pandémie de Covid-19.

« Des gens portent le masque de protection, au niveau de leur cou ou dans leur poche. Le masque constitue un moyen de protection. Cependant, si l’on utilise mal, on peut se faire contaminer en retour », met-il en garde.

Matendrick Adolphe espère qu’avec le temps, la population va finir par s’habituer avec le port du masque de protection.

La majorité de la population haïtienne reste jusqu’ici incrédule, quant à la présence du virus Covid-19 sur le territoire national.

Le nombre de personnes contaminées, qui n’ont pas été dans un pays étranger, est maintenant (5 mai 2020) supérieur à celui des personnes infectées, venant d’un pays étranger, rappelle l’épidémiologiste Adolphe, soulignant combien cette situation est révélatrice de la propagation effective de la maladie sur le territoire national.

« Le plus grand défi à relever concerne les porteuses et/ou porteurs sains », fait remarquer Matendrick Adolphe, plaidant en faveur une application stricte des mesures de prévention.

Des pays très avancés, tels que la Corée du Sud, le Singapour, le Canada, les États-Unis d’Amérique, mobilisent des milliers de gens, dans le cadre de programme de recherche de cas contacts, c’est-à-dire des gens qui ont été potentiellement exposés à une personne testée positive au nouveau coronavirus.

Haïti pourrait également mobiliser certaines structures, déjà établies dans le pays, à cette fin, conseille l’épidémiologiste Matendrick Adolphe.

Il estime, toutefois, que cette stratégie présente beaucoup de faiblesses, car les personnes, côtoyées dans les camionnettes, les supermarchés, seraient difficiles à retracer. [mj emb rc apr 05/05/2020 17:00]