Rendez-vous Culture

Haïti/Incendie chapelle Milot 13 avril 2020 : Le comité interministériel de gestion du Parc national attend les résultats de l’enquête


mardi 14 avril 2020

P-au-P, 14 avril 2020 [AlterPresse] --- Le comité interministériel de gestion du Parc national historique Citadelle/Sans souci/Ramiers (Nord d’Haïti) dit attendre les résultats de l’enquête sur l’origine de l’incendie, qui a emporté le toit de la chapelle (catholique romaine) de Milot, dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 avril 2020.

« Des équipes ont été dépêchées sur les lieux pour comprendre les faits, et on attend les résultats des enquêtes », fait savoir Myriam Jean, la titulaire du Ministère du tourisme et des industries créatives, en conférence de presse, ce mardi 14 avril 2020, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Bien qu’il soit très visité durant les périodes pascales, le Parc national historique (inscrit sur la liste du Patrimoine mondial, depuis 1982) a été fermé, après l’adoption des mesures gouvernementales (le jeudi 19 mars 2020) pour lutter contre la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus).

Des sapeurs-pompiers, habitantes et habitants de Milot n’ont pas pu contenir le feu dans la chapelle de Milot, qui a commencé vers 1:00 am (5:00 gmt), d’après le curé de Milot, cité par le Ministère de la culture et de la communication.

Vers 3:00 am (7:00 gmt), les autorités locales ont été mobilisées. Des pompiers ont été dépêchés, depuis Port-au-Prince, pour se rendre à Milot.

« L’intervention de sapeurs-pompiers, venus du Cap-Haïtien, n’a pas suffi... ils étaient à court de matériels. Mais, grâce à la diligence de la population, des matériels ont pu être retirés des décombres », selon le Ministère de l’environnement (Mde), qui plaide en faveur de l’éducation et de la sensibilisation de la population dans la préservation du site des Ramiers.

Au niveau de l’État, ce drame doit « nous sensibiliser, pour renforcer les dispositifs sur le site... Nous avons besoin des propositions, des idées de construction, pour protéger le dernier rempart de l’identité nationale. Nous devrions avoir le même regard pour les autres sites, à travers le pays ».

Présidé par le premier ministre Joseph Jouthe, le comité interministériel de gestion du Parc national historique Citadelle/Sans souci/Ramiers est composé de représentants des Ministères de la culture et de la communication, du tourisme et des industries créatives, de la planification et de la coopération externe (Mpce), de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr) ainsi que de l’environnement.

Construite entre 1810 et 1813 par Henry Christophe, la chapelle (catholique romaine) de Milot est « un trésor perdu pour les générations présentes et futures », a souligné, à travers un tweet, la Mexicaine Pilar Álvarez Laso, représentante du Bureau de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) à Port-au-Prince. [mj emb rc apr 13/04/2020 15:23]