A travers Haiti

Haïti/Covid-19 : Inquiétude et tension à Fort-Liberté, suite au décès et à l’enterrement d’une personne infectée


vendredi 10 avril 2020

Fort-Liberté (Haïti), 10 avril 2020 [AlterPresse] --- L’inquiétude s’empare de la population de Fort-Liberté (Nord-Est d’Haïti) suite au décès d’une personne infectée au Covid-19 (le nouveau coronavirus) et, finalement, à la mise en terre, le jeudi 9 avril 2020, dans la ville, avec beaucoup de difficultés, après plusieurs tentatives infructueuses des autorités locales, au milieu d’une situation de tension, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

La personne décédée est une femme âgée de 69 ans, qui souffrait déjà de diabète et d’hypertension artérielle, comme l’a confirmé le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp).

Elle a été enterrée au cimetière de Fort-Liberté, suivant un protocole particulier, correspondant à ce cas, assure le maire principal, Étienne Louis-Jacques, à AlterPresse.

Des parents et le maire Louis-Jacques ont eu toutes les peines du monde à gérer le cadavre, trimballé, durant la journée du jeudi 9 avril 2020, dans plusieurs localités, avant d’être ramené à la Direction sanitaire du Nord-Est.

A Casse, Dérac et Fort-Liberté, des tentatives d’inhumation ont essuyé le refus violent d’habitantes et d’habitants, dans la population, armés de bâtons et machettes, appuyés par des autorités locales. Certains ont souhaité que le corps soit incinéré, afin, ont-ils dit, de diminuer les risques de contamination.

La femme décédée était une propriétaire d’hôtel, revenue, en compagnie de son conjoint, des États-Unis d’Amérique, le mardi 10 mars 2020. Les deux ont fait la fête, avec parents et amis, raconte un témoin interrogé par AlterPresse.

Leur hôtel a fonctionné normalement, jusqu’au jour où les autorités sanitaires ont été alertées, car la femme présentait tous les symptômes de la maladie, ajoute-t-il.

Après avoir été testés positifs, ils ont renvoyé les employés de l’établissement, y compris ceux-là qui s’occupaient directement de la malade. Ces derniers sont rentrés chez eux, la peur au ventre, raconte-t-on sur place.

Le maire principal de Frot-Liberté, Étienne Louis-Jacques, affirme, de son côté, que les personnes, ayant eu contact avec la famille concernée, ont été mises en quarantaine.

Un dernier bilan officiel, en date du 08 avril 2020, fait état de 2 personnes mortes, parmi 30 personnes infectées au Covid-19, en Haïti, depuis la découverte, le jeudi 19 mars 2020, des deux premiers cas d’infection.

Le premier décès officiel du Covid-19 a été enregistré le dimanche 5 avril 2020, en Haïti.

La personne, décédée le 5 avril 2020, était un homme âgé de 55 ans, qui souffrait également d’hypertension et de diabète.

En conférence de presse, le lundi 6 avril 2020, le Mspp a alerté sur des transmissions communautaires de la maladie, c’est à dire des cas de personnes infectées, qui n’ont pas été exposées au Covid-19 dans un pays étranger.

Haïti serait déjà en phase 3 de l’épidémie, où la contagion progresserait assez rapidement, dans certaines communautés, selon une source sanitaire digne de foi.

Plus de 613 personnes, en rapport avec d’autres personnes testées positives au nouveau coronavirus, sont placées en quarantaine. [gp apr 10/04/2020 08:00]