Développement durable

Covid-19 : Mise en place d’une plateforme numérique pour le corps enseignant et les élèves en Haïti

Quid de l’accessibilité à Internet, aux outils adaptés (téléphones intelligents, ordinateurs…) et à l’électricité ?
mercredi 8 avril 2020

P-au-P, 08 avril 2020 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’éducation et de la formation professionnelle (Menfp), en Haïti, a présenté, ce mercredi 8 avril 2020, une Plateforme de ressources éducatives et d’apprentissages numériques (Pratic) pour former les enseignantes et enseignants, ainsi que les élèves, pendant la fermeture des écoles, due à la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus), selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Etant inscrite dans le cadre de l’accompagnement des élèves pour la poursuite des activités d’apprentissage, la Pratic serait un des champs du plan de réponse du Ministère de l’éducation nationale au Covid-19, qui prévoit également la diffusion de cours audiovisuels sur des stations de radio et de télévision, notamment à travers la Radio-télévision nationale d’Haïti (Rtnh).

Cette plateforme constitue un outil d’accompagnement pour les enseignantes et enseignants, les écolières et écoliers des cycles préscolaire, fondamental, secondaire, ainsi qu’au niveau de la formation professionnelle.

Elle comporte des cours sur des modules très spécifiques, qui passent en revue des thèmes liés au programme scolaire de l’année en cours (2019-2020), a expliqué Miloody Vincent, responsable de communication au Menfp.

Aucun examen ne sera fixé au bout de deux mois, après la mise en place de la plateforme, qui ne vise pas à remplacer l’apprentissage dans les salles de classe, tente de rassurer Miloody Vincent.

Le Menfp déclare avoir tenu compte de l’accessibilité à Internet et aux outils adaptés (téléphones intelligents, ordinateurs…) pour tous les élèves, à travers le pays, mais, l’essentiel c’est de commencer.

« Quelle que soit la situation, il faut que les enfants continuent à apprendre (…) Le numérique est aujourd’hui incontournable. Nous devons l’utiliser pour contrer n’importe quelle situation à l’avenir », insiste le Menfp.

D’aucuns se demandent justement quel pourcentage d’enseignantes et d’enseignants, d’écolières et d’écoliers peuvent avoir accès à Internet et aux outils adaptés (téléphones intelligents, ordinateurs…), dans un pays, qui fait face à une non disponibilité de courant électrique public, surtout dans le contexte de suspension des activités dans les bibliothèques et centres d’animation communantaire, pour prévenir la prapagation de la pandémie de Covid-19. [mj emb rc apr 08/04/2020 16:10]