Español English French Kwéyol

Covid-19 : L’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen souhaite des mesures d’accompagnement, en faveur des couches les plus vulnérables en Haïti

P-au-P, 06 avril 2020 [AlterPresse] --- L’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc) recommande aux plus hautes autorités étatiques d’intensifier les mesures d’accompagnement, en faveur des couches les plus vulnérables, dans ce contexte particulier de propagation de la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus).

Ces couches ont toujours été privées de services sociaux de base et des droits fondamentaux indispensables à leur existence, dénonce l’Opc, dans une note de presse dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

L’organise de défense des droits humains souligne combien la situation socio-économique de la grande majorité de la population s’est aggravée.

« Depuis un certain temps, dans certains endroits du pays, il y a des familles haïtiennes sans revenus, qui se trouvent dans une situation que l’on pourrait, en grande partie, assimiler à une situation de "confinement, avant l’éclatement de la pandémie du Covid-19 », fait remarquer l’Opc.

Ces familles, qui vivent également dans de petits logements en mauvais état, n’ont pas accès à la nourriture, ni à l’eau potable.

« Elles sont abandonnées, dans bien des cas, par les autorités de l’État. Elles sont des femmes, pour la plupart exposées à toute formes de violences ou de pratiques déloyales, indépendamment à leur volonté, dans une société basée sur l’injustice sociale et caractérisée par l’insouciance de certaines autorités », lit-on dans la note de l’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen en Haïti.

L’Opc appelle les autorités à établir de meilleures passerelles de communication, de sensibilisation et de coordination des actions, impliquant toutes les entités socio-professionnelles et les structures sociales évoluant dans la société civile.

Il appelle la population à respecter les consignes des autorités sanitaires, dans le souci de limiter la propagation de la maladie de Covid-19.

L’Organisation panaméricaine de la santé (Ops) dit s’attendre à un « tsunami » de cas de Covid-19 en Amérique Latine et dans les Caraïbes (où se trouve la république d’haïti), rappelle l’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen en Haïti.

Le lundi 6 avril 2020, 18 jours après la confirmation officielle des 2 premiers cas d’infection au Covid-19 sur le territoire national, le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) a alerté sur la transmission communautaire de la pandémie du nouveau coronavirus en Haïti, avec le recensement d’un mort et de 24 cas de Covid-19, dans la république caribéenne. [rf emb rc apr 06/04/2020 15:45]