Dépêches

Haïti-Droits humains : Arrestation musclée, puis libération de l’artiste musical Jean Jean Roosevelt, suite à une altercation


vendredi 3 avril 2020

P-au-P, 03 avril 2020 [AlterPresse] --- Des policiers nationaux, affectés au sous-commissariat de police de « Marché Salomon », à Port-au-Prince, ont procédé, ce vendredi 3 avril 2020, à l’arrestation musclée de l’artiste musical Jean Jean Roosevelt, suite à une altercation concernant une affaire de stationnement de son véhicule, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Joint au téléphone par AlterPresse, la victime Jean Jean Roosevelt indique qu’elle va poursuivre l’affaire en justice, pour faire respecter ses droits.

Quelque temps après son interpellation, l’artiste a été, par la suite, libéré, par les policiers interpellateurs, après que des citoyennes et citoyens sont venus lui apporter leur soutien.

Massés devant le sous-commissariat de police de « Marché Salomon », les protestataires ont réclamé la libération immédiate de l’artiste.

Estimant que Jean Jean Roosevelt avait mal garé son véhicule, les policiers nationaux interpellateurs ont confisqué son permis de conduire, sans lui donner aucune fiche de contravention.

Ils l’ont seulement invité à passer prendre la fiche de contravention au sous-commissariat de police de Marché Salomon.

Arrivé au sous-commissariat de police pour réclamer la fiche, Jean Jean Roosevelt affirme avoir été frappé au dos par les policiers nationaux, jeté à même le sol, puis mis en garde à vue, pour avoir mis en cause son arrestation musclée ainsi que la contravention. [emb rc apr 03/04/2020 14:10]