Développement durable

Santé : Les plantes d’Haïti, une aide à la préparation de la réponse face à la pandémie de Covid-19, selon la biologiste et botaniste Marilise Rouzier


lundi 30 mars 2020

P-au-P, 30 mars 2020 [AlterPresse] --- Les plantes d’Haïti peuvent aider dans la préparation de la réponse face à la pandémie de Covid-19, déclare la biologiste et botaniste haïtienne Marilise Rouzier, lors de l’émission TiChèzba sur AlterRadio 106.1 Fm.

Marilise Rouzier invite les Haïtiennes et Haïtiens à consommer beaucoup plus de produits naturels, pour booster (renforcer) leur système immunitaire.

« Nous pouvons stimuler notre système immunitaire, à partir de nos fruits et légumes, dans la préparation de la réponse face au virus Covid-19. Toutes les vitamines, qui sont dans nos fruits, peuvent nous protéger », fait-elle savoir.

Pour stimuler le système immunitaire, il faut tenir compte de ce qu’on mange, afin de lutter contre le virus par des antiviraux naturels. Une bonne quantité de vitamines A, C, D et E sont très importantes pour la défense du corps, conseille Marilise Rouzier.

Elle suggère de consommer plus spécialement les mangues, la papaye, le poivron, l’avocat, ainsi que la cerise, qui est plus riche en vitamine C.

Manger chaque jour quatre à cinq cerises peut nous aider à combattre la maladie, a-t-elle précisé, soulignant combien il est plus important de manger les fruits, au lieu d’en faire du jus, pour éviter de consommer trop de sucre.

Elle invite également à prendre, en guise de supplément, un peu d’huile de foie de morue, très riche en vitamine A et D, deux vitamines qui protègent grandement le système respiratoire.

La plante Moringa est aussi riche en protéine, fer et vitamines. Le système immunitaire en a besoin et on démontre qu’elle peut agir sur les virus en général.

« Le cresson possède beaucoup de minéraux, du zinc, entre autres, pour notre défense », énumère Marilise Rouzier.

« Tous nos épices, disponibles sur le marché, dont la cannelle, les clous de girofle et le gingembre, peuvent être utilisés : soit dans la préparation de la nourriture, soit dans la préparation du thé. Les pelures des fruits peuvent aussi être utilisées pour faire du thé », poursuit-elle.

Il convient de manger beaucoup d’oignons, d’échalotes, « pour offrir moins de possibilités au virus de nous atteindre ou de provoquer moins de dégâts dans notre organisme ».

« Le nouveau coronavirus fait des ravages, même dans les pays développés. En Haïti, avec les faibles moyens, tant médicaux et économiques, dont nous disposons, nous devons nous préparer à affronter la pandémie ».

Il convient d’appliquer, scrupuleusement, toutes les consignes des autorités, mais « d’utiliser au mieux tous les ressources que nous avons », préconise la biologiste et botaniste haïtienne Marilise Rouzier.

A la date du 28 mars 2020, 15 cas de personnes infectées au Covid-19 sont confirmés en Haïti, dont 10 dans l’Ouest, 3 dans le Sud-Est, 1 dans le Nord-Ouest et 1 dans l’Artibonite, a rectifié le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp), dans un nouveau bilan sur le Covid-19. [mj emb rc apr 30/03/2020 12:55]