Dépêches

Covid-19/Sous-traitance : L’organisation Antèn ouvriye dénonce la décision du gouvernement de fermer les factories en Haïti


lundi 23 mars 2020

P-au-P, 23 mars 2020 [AlterPresse] --- L’organisation Antèn ouvriye critique la décision, prise par le gouvernement irrégulier de Joseph Jouthe, de mettre au chômage des milliers d’ouvrières et d’ouvriers, dans la branche de la sous-traitance, après la confirmation, le jeudi 19 mars 2020, des premiers cas de contamination au Covid-19 (le nouveau coronavirus), en Haïti, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Antèn ouvriye déplore le manque de dispositions, des autorités haïtiennes, pour empêcher l’introduction et la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus sur le territoire national.

Elle exige le paiement de salaires complets aux plus de 50 mille ouvrières et ouvriers, dans la branche de la sous-traitance, mis en congé forcé, à compter du 20 mars 2020, par le gouvernement haïtien, au moment de la confirmation des premiers cas de pandémie du Covid-19, en Haïti.

Le gouvernement haïtien du 4 mars 2020 décide de suspendre, jusqu’au vendredi 3 avril 2020, les activités dans la branche textile, pour éviter la propagation du Covid-19.

Cependant, les autorités gouvernementales n’ont pris aucune disposition pour empêcher toute éventuelle propagation de la pandémie du Covid-19, selon Antèn ouvriye, qui exige la prise en charge des ouvrières et ouvriers.

L’organisation ouvrière demande à la population, en général, aux ouvrières et ouvriers, en particulier, de respecter toutes les consignes préventives contre le virus, en attendant de reprendre les mobilisations anti-gouvernementales sur le territoire national.

Le gouvernement devrait demander aux patrons de payer les ouvrières et ouvriers, pour tous les jours, durant lesquels ils seront obligés de rester chez eux, préconise l’organisation Antèn ouvriye.

Les ouvrières et ouvriers seront appelés, au moment opportun, à se présenter sur leurs lieux de travail, pour recevoir leurs salaires, a fait savoir, le dimanche 22 mars 2020, dans un tweet, le premier ministre du 4 mars 2020, Joseph Jouthe.

Dans la soirée du jeudi 19 mars 2020, le président de la république, Jovenel Moïse, a annoncé la fermeture des établissements scolaires et universitaires, la suspension des activit és dans les usines d’assemblage (les factories) ainsi que l’interdiction des rassemblements religieux, sur tout le territoire national, en Haïti. [dj emb rc apr 23/03/2020 16:35]