Espace Femmes

Genre : Lancement, le 9 mars 2020, par l’Union européenne, de 5 projets, liés à la lutte contre les violences faites aux femmes en Haïti


lundi 9 mars 2020

P-au-P, 09 mars 2020 [AlterPresse] --- L’Union européenne (Ue) a lancé, le lundi 9 mars 2020, 5 nouveaux projets, destinés à soutenir les actions de plusieurs organisations de la société civile haïtienne, dans la lutte contre les violences faites aux femmes en Haïti, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le dimanche 8 mars 2020.

« Le fil conducteur de ces projets, c’est de lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles. Mais, dépendamment des projets, il y a des activités prévues à différents niveaux d’interventions dans les communautés », a expliqué la Française Sylvie Tabesse, ambassadrice et nouvelle cheffe (depuis octobre 2019) de délégation à l’Union européenne (Ue), lors du lancement de ces projets, auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Des actions doivent également être entreprises au niveau du système judiciaire et auprès des autorités locales.

« En Haïti, 29% des femmes, dès l’âge de 15 ans, sont victimes de violences physiques. Il est donc important d’agir sur les mentalités. Il faut que les mentalités changent, que la perception change », souhaite l’ambassadrice Tabesse.

Le montant de ces projets, qui seront déployés sur tout le territoire national - notamment les départements de l’Ouest, du Nord, de l’Artibonite, du Nord-Est -, pour une durée de 2 ans, est évalué à 2,8 millions d’euros (Ndlr : US $ 1.00 = 100.00 gourdes ; 1 euro = 111.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui).

Prévenir les violences faites aux femmes, augmenter l’accès des femmes à la protection et la prise en charge des femmes, renforcer la capacité des autorités locales, sont parmi les différents axes d’interventions de ces projets.

Plusieurs milliers de personnes, notamment des femmes et des filles, seront ciblés par ces projets intitulés : « Pour une Haïti sans violence à l’égard des femmes et des filles », « Prévenir et combattre la violence envers les femmes et les filles dans le département de l’Artibonite », « Prévention et lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre », Ansanm pou fanm yo et « Renforcement des réseaux de femmes actives dans le Nord-Est haïtien ».

Les organisations en charge de ces projets sont, respectivement, Christian Aid, Save the Children-Redd Barna, Plan international, Association des volontaires par le service international (Avsi) et Coopération international Sud Sud (Ciss). [mj emb rc apr 09/03/2020 16:25]