Développement durable

Haïti-Santé : Les messages de sensibilisation autour du Covid-19 doivent être adaptés aux besoins des personnes sourdes, souhaite le Bseiph


jeudi 5 mars 2020

P-au-P, 05 mars 2020 [AlterPresse] --- Le Bureau du secrétaire d’Etat à l’intégration des personnes handicapées (Bseiph) recommande d’adapter les messages de sensibilisation autour de l’épidémie du Covid-19 (nouveau Coronavirus), aux besoins des personnes handicapées, particulièrement celles qui sont sourdes.

Cette recommandation du Bseiph est faite notamment aux professionnelles et professionnels de la presse, à toutes celles et à tous ceux, qui se sont lancés dans la sensibilisation de la population, sur le Covid-19, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

« Les messages de sensibilisation, actuellement en diffusion, ne touchent pas la totalité de la population, particulièrement les personnes sourdes », regrette l’institution étatique.

« Dans un contexte où les méthodes de prévention font référence à une attitude d’hygiène personnelle responsable, chaque message doit être adapté et compris par toutes et tous ».

En ce sens, toutes les institutions et personnalités, tant du secteur public que du secteur privé, notamment les organes de presse, les productrices et les producteurs de vidéo, sont encouragées à intégrer la langue des signes dans les messages de sensibilisation, les nouvelles ou les spots.

Cette démarche devrait prendre en compte l’évolution de l’épidémie du Covidd-19, les moyens de prévention et éventuellement la prise en charge des personnes atteintes.

Pour le Bureau du secrétaire d’Etat à l’intégration des personnes handicapées, « la menace est d’autant plus importante pour Haïti, depuis la confirmation d’un premier cas en République Dominicaine ».

Le nouveau bilan du Covid-19 s’élève à 3 mille 200 morts et plus de 94 mille 800 personnes contaminées dans 81 pays, de décembre 2019 jusqu’au 4 mars 2020. [emb rc apr 05/03/2020 11:35]