Rendez-vous Culture

Culture : Les festivités carnavalesques 2020 toujours maintenues, malgré l’incendie de tribunes en construction

selon le gouvernement démissionnaire
mardi 18 février 2020

P-au-P, 18 févr. 2020 [AlterPresse] --- Les festivités carnavalesques seront toujours maintenues, du dimanche 23 au mardi 25 février 2020, en dépit de l’incendie enregistré, dans l’après-midi du lundi 17 février 2020, dans plusieurs tribunes en construction au Champ de Mars, principale place publique dans la capitale, Port-au-Prince, affirme le premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin.

« Au Champ de Mars, l’État a enregistré des pertes dans la construction de stands, mais cela ne veut pas dire, pour autant, que le carnaval est annulé. Nous allons prendre des dispositions », tente de rassurer Jean Michel Lapin, lors d’une conférence de presse, ce mardi 18 février, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« C’est la responsabilité de l’État d’apporter les loisirs et la réjouissance populaire à toutes et à tous. Le carnaval est une tradition, une tradition qui fait partie d’un agenda, qui identifie tous les rendez-vous, qui sont en rapport aux fêtes nationales. Cette tradition est plus âgée que nous », fait valoir le premier ministre démissionnaire.

Ces festivités carnavalesques, du 23 au 25 février 2020, coûteront entre 80 à 100 millions de gourdes [1], notamment pour les aspects artistiques et la sonorisation.

Pour la construction des stands, une nouvelle orientation a été donnée, depuis tantôt 3 ans. De nos jours, les particuliers, qui sont intéressés à la construction de stands, doivent d’abord payer, fait savoir Lapin.

« Les stands brûlés (le 17 février 2020) ont été des investissements du secteur privé et des entreprises de l’État », indique Jean Michel Lapin, soulignant combien l’État a une part de responsabilité dans ce sinistre au Champ de Mars.

A la conférence de presse du mardi 18 février 2020, étaient présents, en compagnie de Lapin, d’autres membres du Conseil supérieur de la police nationale (Cspn), des responsables du commissariat de police à Port-au-Prince, du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (Cimo), de l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo) et des sapeurs-pompiers.

Une manifestation de policiers nationaux, en faveur de la reconnaissance de leur syndicat et de meilleures conditions de travail, était sur le point de se terminer à la capitale, lorsque l’incendie s’est déclaré, dans l’après-midi du lundi 17 février 2020. [mj emb rc apr 18/02/2020 16:00]

[1Ndlr : US $ 1.00 = 96.00 gourdes ; 1 euro = 111.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui.