Dépêches

Justice : Des actions concrètes pour contrer la criminalité en Haïti, exigent des organisations politiques et de droits humains


vendredi 14 février 2020

P-au-P, 14 févr. 2020 [AlterPresse] --- Des organisations politiques et de droits humains appellent à des actions concrètes, pour mettre un terme à la criminalité grandissante en Haïti, dans des notes transmises à l’agence en ligne AlterPresse.

L’organisation New england human rights (Nehro) critique la passivité des autorités étatiques, face à la recrudescence du phénomène d’enlèvements contre rançons en Haïti.

« Le bilan aujourd’hui, après trois années à la magistrature suprême de l’actuelle équipe, n’est autre que la prolifération des groupes armés, la mauvaise gouvernance, la crise institutionnelle, la violation systématique des droits fondamentaux des citoyennes et des citoyens », fustige la Nehro, dans cette note, dont a pris connaissance AlterPresse.

Elle suggère à l’Inspection générale ainsi qu’à la Direction générale de la Police nationale d’Haïti (Pnh) « de créer une cellule, afin de réfléchir, ensemble, en vue d’apporter une réponse concrète, qui prend en compte les revendications des policières et des policiers ».

Mettre en application les lois, dans toutes leurs rigueurs, pour combattre l’impunité et dynamiser des structures de renseignements financiers et de lutte contre le blanchiment des capitaux, avec des renseignements efficaces, sont parmi les propositions, formulées par la Nehro.

L’organisme de droits humains invite les protagonistes « à accélérer le processus de désarmement, à œuvrer pour rétablir la paix et la sécurité dans le pays et à mettre hors d’état de nuire les bandits, qui ne cessent pas de terroriser la population et de semer le deuil dans les familles haïtiennes ».

Dans une note, le parti politique Mouvman twazyèm vwa Ayiti (Mtv Ayiti) se solidarise avec toutes celles et tous ceux, qui dénoncent la criminalité en Haiti, dans ce « contexte déjà marqué par une grande misère des masses ».

Mtv Ayiti en profite pour plaider en faveur d’une gestion plus rationnelle du budget des services de renseignements de l’Etat, pour mieux combattre le phénomène de criminalité.

Le Mtv Ayiti se dit également vivement préoccupé par la dégradation alarmante et accélérée de l’environnement sécuritaire.

Il critique le fait que d’actuels et anciens officiels de l’Etat jouissent de la sécurité de près d’un quart de l’effectif de la Pnh, alors que le peuple est abandonné dans sa misère.

Le regroupement citoyen « Collectif 4 décembre 2013 » et ses alliés organisent, ce vendredi 14 février 2020, à Port-au-Prince, une marche citoyenne contre l’insécurité et l’impunité en Haïti.

Les protestataires réclament des autorités des actions efficaces, pour juguler la criminalité, qui fait rage à travers le territoire national, en Haiti. [emb rc apr 14/02/2020 12:00]