Dépêches

Haïti-Insécurité : Le corps sans vie d’un jeune homme de 28 ans, retrouvé à la 4e avenue Bolosse, à Port-au-Prince


mardi 11 février 2020

P-au-P, 11 févr. 2020 [AlterPresse] --- Le corps sans vie d’un jeune homme, le photographe Jean Rubens Eugène, âgé de 28 ans, a été découvert, dans la matinée du mardi 11 février 2020, à la 4e avenue Bolosse (sud de la capitale), selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Jean Rubens Eugène a été tué par balles, dans la soirée du lundi 10 février 2020.

La victime aurait été apporter, à des ravisseurs, une rançon, exigée pour la libération de cinq (5) jeunes fidèles d’une église protestante à Martissant 7 (périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince), kidnappés, puis séquestrés le weekend écoulé, selon des informations circulant dans des médias.

Les parents des 5 jeunes fidèles, enlevés par des bandits armés, sont, aujourd’hui, sans nouvelles de ce qui est advenu d’eux.

On assiste, depuis la fin du mois de décembre 2019, à une forte recrudescence de la criminaliité en Haïti, notamment des cas de kidnapping, suivis de séquestration.

Des voix se sont élevées pour critiquer le laxisme et l’impuissance de la Police nationale d’Haïti, face aux actes de banditisme et de criminalité dans le pays.

Plusieurs organisations sociales, dont le regroupement de citoyennes et citoyens le Collectif 4 d écembre 2013, projettent, pour ce vendredi 14 février 2020, une marche de protestation contre l’insécurité en Haïti. [emb rc apr 11/02/200 14:40]