Haïti-Justice : Enquête en cours autour de la tentative d’évasion, du 28 janvier 2020, au Pénitencier national

P-au-P, 03 févr. 2020 [AlterPresse] --- Une enquête est en cours à la Direction de la police judiciaire (Dcpj), suite à la tentative d’évasion, le mardi 28 janvier 2020, à la prison civile de Port-au-Prince, plus connue sous le nom de Pénitencier national.

« L’enquête est au niveau de la police judiciaire, pour fixer les responsabilités », a indiqué le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (Pnh), l’inspecteur Gary Desrosiers, lors d’une conférence de presse, le vendredi 31 janvier 2020, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Le mardi 28 janvier 2020, une tentative d’évasion de prisonniers aurait été à la base d’une vive tension, qui a régné au niveau du pénitencier national.

Un prisonnier a pointé une arme à feu sur un agent de la Pnh. Le policier national est sorti sain et sauf de cette situation, explique Gary Desrosiers.

La tentative d’évasion a été maîtrisée par la Pnh.

Au pénitencier national, le 28 janvier 2020, la police nationale a récupéré 2 pistolets de calibre 9 mm, 1 revolver de calibre 38, 24 téléphones portables, 33 cartes Sim, 101 petits paquets de marijuana, 1 gros paquet de marijuana, 124 piques, 37 couteaux, 5 machettes et une quantité importante de fiches de transferts d’argent.

« L’ensemble de ces matériels ont été récupérés dans les cellules des prisonniers ».

Une enquête est ouverte pour connaître la provenance de ces fiches de transferts, fait savoir le porte-parole adjoint de la Pnh, qui s’est réservé le droit de ne pas citer les noms des compagnies de transferts d’argent.

Par ailleurs, du mercredi 22 au vendredi 31 janvier 2020, la police nationale a enregistré 16 personnees mortes et 29 autres blessées, dans des accidents de circulation, sur le territoire national en Haïti.

Durant cette même période de fin janvier 2020, 16 armes à feu illégales ont été saisies, 3 véhicules et 18 kilos de marijuana confisqués.

La police nationale d’Haïti a également procédé à l’arrestation de 6 personnes pour viols sur mineures et adultes.

De plus, 8 personnes arrêtées répondent aux questions de la police dans le cadre de dossiers de vols et de kidnapping à Village de Dieu (centre-ville de Port-au-Prince).

« Nous traitons de nombreux de cas de kidnapping. Dans la plupart d’entre eux, les gens sont séquestrés à Village de Dieu », précise Gary Desrosiers. [mj emb rc apr 03/02/2020 13:25]