Dépêches

Haïti : Funérailles, le samedi 18 janvier 2020, du journaliste et historien néozélandais Bernard Diederich


lundi 20 janvier 2020

P-au-P, 20 janv. 2020 [AlterPresse] --- Les funérailles du journaliste et historien néozélandais, Bernard Diederich, décédé, le mardi 14 janvier 2020, à l’âge de 93 ans, dans sa résidence à Port-au-Prince, ont été chantées, dans la matinée du samedi 18 janvier 2020, au Parc-du-Souvenir, selon les informations ressemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Bernard Diederich a apporté une contribution considérable au domaine du journalisme, de l’histoire, et à la cause de la démocratie en Haïti.

Il était considéré comme un journaliste de référence, en ce qui concerne les dossiers d’actualité, durant le régime dictatorial des Duvalier (1957-1986).

Bernard Diederich a publié plusieurs ouvrages importants, tels que « Le Prix du Sang Tome II, Jean-Claude Duvalier ou la chance galvaudée » « Blood in the Sun », « Island of Fear », « The Fools of April » et « Papa Doc et les Tontons Macoutes ».

Né le 18 juillet 1926, en Nouvelle-Zélande, Bernard Diederich a foulé, en 1949, le sol d’Haïti, où il a fondé et édité « Haiti Sun », un hebdomadaire anglais sur les événements haïtiens.

Il a aussi collaboré dans plusieurs médias nationaux et internationaux.

Emprisonné, puis expulsé d’Haïti, par le dictateur François Duvalier (Papa Doc), Bernard Diederich y est retourné après la chute de la dictature, le 7 février 1986. [emb rc apr 20/01/2020 11:30]