Développement durable

Santé : L’organisation internationale Médecins sans frontières sensibilise la population sur la crise d’asthme en Haïti


vendredi 17 janvier 2020

P-au-P, 17 janv. 2020 [AlterPresse] --- Les responsables de l’organisation internationale Médecins sans frontières (Msf) ont organisé, le vendredi 17 janvier 2020, une journée « portes ouvertes » au centre d’urgence de Msf, à Martissant 25 (périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince), pour sensibiliser la population sur la crise d’asthme en Haïti, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Des activités nouvelles vont également être développées pour essayer de limiter la quantité de crises, ont promis les responsables de Msf en Haïti, lors d’un point de presse, le mercredi 16 janvier 2020, autour du thème « Ensemble pour éradiquer l’asthme ».

Sur 80% d’urgences médicales reçues par jour, 13% des patientes et patients ont des problèmes d’asthme.

Pour l’année 2019, chaque mois, le centre de Msf, à Martissant 25, a reçu environ 2,460 patientes et patients. Sur 10 malades, 1 a été référé à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (Hueh).

A 60 et 70%, les critères d’admission au centre de Tabarre concernent les plaies par balles, par armes blanches, les accidents sur la voie publique et les fractures ouvertes, précise Jean Fabrice Piétri, coordonnateur du projet Msf.

Le projet de Martissant a vu le jour, en 2006, pour venir en aide aux personnes, qui en ont le plus besoin.

Le centre de Msf à Martissant 25 répond aux urgences de toutes sortes : urgences médicales pour adultes et enfants, pédiatriques.

Le personnel de soutien compte plus de 240 personnes, dont quatre étrangers, fait savoir Thomas Curbillon, le responsable du centre d’urgence de Msf.

Le centre de Msf à Martissant, qui a enregistré beaucoup de patientes et patients présentant des problèmes respiratoires, entend aider la patiente ou le patient asthmatique à vivre avec cette maladie, soulignent les responsables de Msf. [dj emb rc apr 17/01/2020 14:45]