Dépêches

Haïti-Insécurité : Plusieurs organismes exhortent l’Etat à prendre des mesures appropriées contre le bandistisme armé, dont le kidnapping


jeudi 16 janvier 2020

P-au-P, 16 janv. 2020 [AlterPresse] --- Le Collectif des avocats pour la défense des droits de l’homme (Caddho), le Collectif des organisations politiques et syndicales (Cops) et le cabinet de Me. Marc Antoine Maisonneuve exigent des autorités l’adoption de mesures appropriées, pour mieux sécuriser la population.

Le porte-parole du Caddho, Me. Arnel Rémy, appelle Rameau Normil, directeur général de la Police nationale d’Haiti (Pnh), et les autres hauts responsables de la police à se montrer à la hauteur de leurs responsabilités, lors d’une conférence de presse, le jeudi 16 janvier 2020, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Personne n’est exempte face à au phénomène d’insécurité, poursuit-il.

De la fin du mois de décembre 2019 à date (16 janvier 2020), plusieurs cas d’enlèvements ont été recensés dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, particulièrement dans le quartier de Turgeau.

Ces organismes dénoncent la recrudescence de l’insécurité en Haïti, dont les cas de kidnapping, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et dans des villes de province durant les dernières semaines.

Me Marc Antoine Maisonneuve annonce la relance de la mobilisation, dans les prochains jours, pour continuer d’exiger la démission de l’équipe politique au pouvoir, de plus en plus décriée pour son incapacité à gérer le pays. [mj emb rc apr 16/01/2019 16:15]