Rendez-vous Culture

Culture : Lancement de la 14e édition du festival PaPJazz, prévu du samedi 18 au samedi 25 janvier 2020, en Haïti


vendredi 10 janvier 2020

P-au-P, 09 janv. 2020 [AlterPresse] --- La Fondation Haïti Jazz et ses partenaires locaux et internationaux ont procédé, ce jeudi 9 janvier 2020, au lancement de la 14e édition du Festival international de Jazz de Port-au-Prince (PaPJazz), a observé l’agence een ligne AlterPresse.

La 14e édition festival PapJazz se déroule, du samedi 18 au samedi 25 janvier 2020, rappelle la Fondation Haïti Jazz, organisatrice de l’événement.

Plus d’une vingtaine d’artistes d’Haïti et d’ailleurs performeront, durant une quarantaine de concerts, sur 10 sites à Port-au-Prince, au Cap Haïtien (Nord) et à Jacmel (Sud-Est).

« Pour cette 14e édition, le Canada, qui est le pays à l’honneur, en profitera pour faire la promotion de sa destination », a fait savoir Milena Sandler, directrice générale de la Fondation Haïti Jazz, lors d’une conférence de presse à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

L’organisation de cette 14e édition a été très difficile. « Plusieurs ambassades ont désisté, des artistes ont annulé leurs prestations », suite aux troubles sociopolitiques qui ont sévi à travers le territoire national, en Haïti, durant les derniers mois de l’année 2019, regrette la Fondation Haïti Jazz.

Cependant, Milena Sandler se réjouit de la fidélité des partenaires, qui ont tenu le coup d’organiser le festival PapJazz 2020, où se produiront des artistes de 15 pays, dont Haïti, le Canada, l’Allemagne, Belgique, Cuba, États-Unis d’Amérique, France, Grande Bretagne, Guadeloupe, Israël, Martinique, Taiwan, Suisse, Pays-Bas, République Dominicaine.

Taiwan est à sa première participation, a souligné l’ambassadeur de la Taiwan en Haïti, Bernard Bang Zyh LIU.

« Le budget des dépenses de l’édition 2020 est à la baisse ».

Les organisatrices et organisateurs ont mobilisé 260 mille dollars américains (Ndlr : Us $ 1.00 = 96.00 gourdes ; 1 euro = 111.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui) pour l’édition de cette année 2020, contre 350 mille dollars pour l’année précédente (2019), a indiqué La Fondation Haïti Jazz.

L’objectif poursuivi était de « de réduire les dépenses de location récurrentes, qui impactent lourdement les budgets ».

A travers la Banque centrale, les ministères du tourisme, de la culture et de la communication, l’État haïtien a renouvelé ses engagements de continuer à apporter les supports de ces organismes publics à la réalisation de ce festival PapJazz, de portée internationale en Haiti. [mj emb rc apr 09/01/2020 16:20]