Español English French Kwéyol

Crise : Une situation socio-économique difficile, durant la fin de l’année 2019 en Haïti, déplore Tèt kole ti peyizan

P-au-P, 24 déc. 2019 [AlterPresse] --- L’organisation Tèt kole ti peyizan alerte sur une situation socio-économique difficile, à laquelle fait face la population haïtienne, en cette fin d’année 2019, dans une note, en date du mardi 24 décembre 2019, transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La masse - qui croupit dans la misère, la faim, le chômage, la cherté de la vie - se trouve durement éprouvée et aux abois, déplore l’organisation paysanne, soulignant combien cette situation démontre clairement combien Jovenel Moïse ne s’inquiète guère du sort de la population.

Tèt kole ti peyizan dénonce le Parti haïtien tèt kale (Phtk) qui accélère, dit-elle, la gangstérisation à travers le pays, en semant le deuil dans les familles haïtiennes.

Elle invite la population à poursuivre la mobilisation pour pouvoir libérer le pays sous le joug d’un système d’exploitation, du Core Group, du département d’État américain et d’une « bourgeoisie malpropre », qui soutiennent Jovenel Moïse, indexé pour corruption.

« Le peuple exige la démission du président, pour mettre en place un gouvernement provisoire et organiser une conférence nationale, en vue de trouver une entente nationale sur le changement du système ».

Par ailleurs, dans un discours violent, Jovenel Moïse a menacé de forcer ses opposants « à lui emboîter le pas » et de provoquer des accidents, chez les secteurs, qui s’aviseraient de « lui barrer la route » dans « la mise en œuvre de ses projets ».

Jovenel Moïse a tenu ce discours, lors du lancement, le dimanche 22 décembre 2019, d’une nouvelle initiative dénommée « dialogue communautaire ». [mj emb rc apr 24/12/2019 13:45]