A travers Haiti

Haïti-Crise : La mairie de Port-de-Paix annonce de nouvelles dispositions, après le badigeonnage de plusieurs écoles par des matières fécales


mardi 3 décembre 2019

Port-de-Paix (Haïti), 03 déc. 2019 [AlterPresse] --- La mairie de Port-de-Paix annonce de nouvelles dispositions institutionnelles, concernant les opérations de vidange dans la commune, après le badigeonnage de plusieurs écoles, par des matières fécales, dans le département du Nord-Ouest d’Haïti, selon un communiqué dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Ces mesures viseraient à lutter contre les pratiques d’entreposage de matières fécales, à certains endroits, de nature à déranger l’ordre public.

La mairie de Port-de-Paix fait désormais injonction aux vidangeurs de toilettes, indistinctement, de passer dans ses bureaux administratifs, pour s’enregistrer et avoir un permis de nettoyage,

Elle appelle le commissaire du gouvernement, près le tribunal civil de Port-de-Paix, à mettre l’action publique en mouvement contre tous ceux, qui s’amuseraient à badigeonner les rues avec des matières fécales.

Les vidangeurs, travaillant sans une autorisation des autorités locales, devraient être mis aux arrêts, exige la mairie de Port-de-Paix, principale ville dans le département du Nord-Ouest d’Haïti.

Plusieurs écoles, notamment le lycée Tertullien Guilbaud, dans la ville de Port-de-Paix, ont été badigeonnées d’excréments humains, le lundi 2 décembre 2019, selon les témoignages recueillis par l’agence en ligne AlterPresse. [mj emb rc apr 03/12/2019 15:30]