Dépêches

Crise : Les enfants en Haïti, « privés de leur droit fondamental à l’éducation », déplore le gouvernement de la France


mercredi 20 novembre 2019

P-au-P, 20 nov. 2019 [AlterPresse] --- « Beaucoup ne peuvent plus se rendre à l’école depuis septembre dernier (septembre 2019). Ils sont ainsi privés de leur droit fondamental à l’éducation », regrette le gouvernement de la France, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, ce mercredi 20 novembre 2019.

Le gouvernement de la France évoque également la violence, sur le territoire national, qui pèse lourdement sur la vie de ces enfants, dans un communiqué, transmis par l’amabssade de France en Haïti à l’agence en ligne AlterPresse.

Des mobilisations, parfois émaillées de violence et visant à réclamer la démission du président Jovenel Moïse, continuent de paralyser les activités scolaires à travers le pays.

Le gouvernement de la France réaffirme son engagement en faveur des droits de l’enfant, à l’occasion du 30e anniversaire de l’adoption, le 20 novembre 1989, de la convention internationale des droits de l’enfant.

La convention du 20 novembre 1989 vise à garantir aux enfants des droits fondamentaux, tels que le droit à la famille, à l’éducation, à la santé, à l’alimentation, à l’identité et aux loisirs. [emb rc apr 20/11/2019 13:40]