Dépêches

Haïti-Crise : Un regroupement d’organisations appelle à la vigilance dans le processus de formation du gouvernement de transition


vendredi 8 novembre 2019

P-au-P, 08 nov. 2019 [AlterPresse] --- La Fédération des organisations pour une nouvelle alternative politique (Fonap) [1] exhorte les protagonistes politiques à éviter de choisir un mauvais gouvernement de transition, qui pourrait empirer la crise actuelle.

Plaidant en faveur d’un dialogue inclusif pour la résolution de la crise actuelle, la Fonap les invite à prendre en compte les propositions de sortie de crise, qui répondent aux revendications du peuple haïtien.

Des pourparlers, entre différents protagonistes politiques dans l’opposition plurielle, représentantes et représentants de la société civile se poursuivent, du vendredi 8 au samedi 9 novembre 2019, en vue de parvenir à un accord politique de sortie de crise, annonce la structure « Passerelle ».

Ce vendredi 8 novembre 2019, des militantes et militants de la cause démocratique ont fait irruption, dans un hôtel de la capitale, au sein de la « table de concertation », à la recherche d’un plan commun de sortie de crise, pour lancer des mises en garde..., quant à d’éventuels détournements politiques des revendications, exprimées dans les rues, depuis le 15 septembre 2019, devant les barricades de protestations.

Suite aux discussions, les participantes et participants à la « table de concertation » ont accepté d’intégrer cinq (5) délégués dans les échanges, qui allaient s’étendre dans l’après-midi du vendredi 8 novembre 2019.

Au cas où les protagonistes politiques ne parviendraient à aucun accord, durant les deux premiers jours d’échanges, les discussions devraient se poursuivre jusqu’au dimanche 10 novembre 2019, précise la structure « Passerelle », qui joue le rôle de « facilitatrice » entre les protagonistes.

Après une tendance à la reprise des activités dans la capitale Port-au-Prince, une autre série de mobilisations, pour continuer d’exiger la démission de Jovenel Moïse de la présidence politique, sont prévues, ce dimanche 10 novembre 2019, partout sur le territoire national, annonce le porte-parole du Secteur dit démocratique et populaire, Me. Michel André, membre de l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti. [emb rc apr 08/11/2019 14:25]

[1Ndlr : Fondée en 2016, la Fédération des organisations pour une nouvelle alternative politique (Fonap) regroupe le Mouvman ti peyizan Latibonit, la Solidarité haïtienne de défense des droits humains (Soddh), l’Initiave citoyenne pour la promotion des jeunes leaders, la Perspective d’action pour une lutte sans exclusion (Jacmel, Port-au-Prince), entre autres.