Dépêches

Haïti-Crise : L’Union européenne souhaite « des solutions réalistes et durables »


vendredi 8 novembre 2019

P-au-P, 08 nov. 2019 [AlterPresse] --- L’Union européenne (Ue) souhaite « des solutions réalistes et durables » à la crise politique, économique et humanitaire actuelle, dans une déclaration transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

« Le droit de manifester librement et pacifiquement doit être garanti, tandis que les parties en présence doivent s’abstenir de recourir à la violence, en toutes circonstances, afin d’éviter que l’instabilité et les souffrances de la population n’empirent encore », souligne l’Ue.

L’Ue encourage toutes les parties à participer à « un dialogue inter haïtien franc, ouvert et inclusif, qui devrait mener, de toute urgence, à un consensus, en vue de mieux satisfaire aux besoins fondamentaux de la population ».

L’Ue déplore la grave détérioration des conditions de vie de la population haïtienne et de la situation sécuritaire, qui seraient, selon elle, à l’origine d’importants troubles sociaux violents et durables.

Les mobilisations, émaillées de violences, visant à réclamer le départ de Jovenel Moïse de la présidence politique, ont paralysé les activités dans le pays pendant presque deux mois, depuis le dimanche15 septembre 2019.

Des pourparlers se poursuivent avec différents protagonistes politiques de l’opposition, représentantes et représentants de la société civile, en vue de parvenir à un accord politique commun pour une sortie de crise. [emb rc apr 08/11/2019 10:40]