Perspectives

Haïti-Crise : Le Cardh exige une meilleure protection en faveur des défenseuses et défenseurs des droits humains


mercredi 6 novembre 2019

P-au-P, 06 nov. 2019 [AlterPresse] --- Dans le contexte particulier de violation systématique de droits humains, que vit la république d’Haïti, notamment depuis le 15 septembre 2019, le Centre d’analyse et de recherche en droits humains (Cardh) plaide en faveur de l’adoption d’une loi pertinente sur la protection des défenseuses et défenseurs des droits humains, dans un rapport daté du 4 novembre 2019, transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Cette loi devrait être élaborée, conformément à la déclaration sur les défenseuses et défenseurs des droits humains, souhaite cet organisme de défense et de promotion de droits humains, sans indiquer quand parvenir à cette loi, avec la situation actuelle de dysfonctionnement du parlement.

Le Cardh encourage à faire la promotion de la déclaration sur les groupes et organes de la société, afin de promouvoir et de protéger les droits humains et les libertés fondamentales universellement reconnus.

Etablir une table sectorielle avec les trois pouvoirs ainsi que les autorités locales et des représentants de la société civile, élaborer et appliquer un programme d’éducation civique autour du travail de défenseuses et défenseurs des droits humains, appliquer les recommandations du Conseil des droits humains (Epu), les traités et les procédures spéciales internationales, particulièrement celles du rapporteur spécial sur la situation des défenseuses et défenseurs des droits humains, figurent parmi les voeux formés par le Cardh, dans son rapport du 4 novembre 2019.

De janvier à début novembre 2019, sur plusieurs cas de violations et d’attaques attentatoires aux droits humains, 2 défenseurs de droits humains ont été tués, 2 autres ont été blessés par balles, 7 autres agressés physiquement ou verbalement, dont des menaces de mort, a dénombré le Centre d’analyse et de recherche en droits humains.

De février à septembre 2019, au moins 169 personnes ont été tuées, dont 107 par balles, des centaines d’autres blessées et quelques disparues.

Le 26 octobre 2019, Me. Mamousse Pierre Toussaint, coordonnatrice de l’Organisation des femmes pour l’évolution du Plateau central (Ofebaplac), a été agressée par des agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo), au commissariat de police à Mirebalais.

Des propos injurieux, sexistes et discriminatoires lui ont été également proférés.

Maître Mamousse Pierre Toussaint assurait la défense de six (6) personnes, arrêtées, puis déférées au parquet, le 26 octobre 2019, à Mirebalais, dans la série de mobilisations lancée contre le pouvoir.

Le 23 octobre 2019, la Plateforme des organisations haïtiennes des droits humains (Pohdh) a déposé, une plainte à l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (Igpnh), exigeant « une juste enquête et des sanctions appropriées pour ces cagoulards de l’Unité de sécurité générale du Palais national (Usgpn) ».

Le 16 octobre 2019, Jean Bernard Marcelin, membre de la Commission épiscopale nationale (catholique romaine) Justice et Paix (Ce-Jilap), a été violemment agressé, à proximité de son bureau, par des agents de l’Unité de sécurité générale du Palais national (Usgpn), postés dans les parages du Champs de Mars (principale place publique dans la capitale, Port-au-Prince).

Marcelin observait le déroulement des funérailles des citoyens victimes, qui revendiquaient de meilleures conditions de vie ainsi que la démission du président Jovenel Moïse, rapporte le Cardh.

Le 14 mars 2019, Me Gédéon Jean, directeur exécutif du Cardh, a été agressé, physiquement et verbalement, par des individus faisant partie de l’équipe de sécurité de l’ancien président Joseph Michel Martelly, dans les locaux de la Radio Télévision Caraïbes (Rtvc).

Le juge Jean Roger Noēl, aurait expressément refusé de mener l’instruction sur ce dossier, qui lui a été transmis par le doyen du tribunal de première instance de Port-au- Prince, Me. Bernard Sainvil, dénonce le Cardh. [emb rc apr 06/11/2019 13:00]